Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLESPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une recherche complexe... Lire la suite >>
Résultat(s): 73
Temps de recherche: 0.0626s

songe

Je n'ai plus qu'un rêve, un rêve unique et qui est nécessairement toujours un cauchemar : c'est un départ pour un endroit vague et la perte au chemin de fer de mes bagages, de mon argent, de mes paletots et, au milieu de l'anxiété produite par ces terribles découvertes et surtout la crainte du froid en voyage, la soudaine mise en marche du train.

Auteur: Goncourt Edmond

Info: mémoires 15 janvier 1887

[ perdu ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

J'aimais marcher, un jour l'étude d'un pin m'éleva jusqu'à sa cime, de là je vis le dieu des hommes qui me fit un baiser. Au loin volait un dieu plus trouble, un goéland sali avec deux billes noires, il venait sur moi à vitesse égale et traversa mon crâne. Ses pupilles creuses me firent mal, il avait pondu dans mon âme des bris de miroir.

Auteur: Pjef

Info: Jardin des Delices, Jardin des Supplices, Amandine Monin, Lovely bird

[ rêve ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Un temple aux vastes proportions est en cours de construction. Pour autant que je puisse voir - devant, derrière, à droite, à gauche - un nombre incroyable de gens travaillent à l'édification de colonnes gigantesques. Moi aussi, je bâtis une colonne. La construction vient juste de débuter, mais les fondations sont déjà là et le reste de l'édifice commence à s'élever. Moi et beaucoup d'autres, nous y travaillons.

Auteur: Edinger Edward

Info: La création de conscience, Séveyrat, 1989 : Rêve d'un analyste Jungien

[ grégaire ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Et quand il s’éveilla, une espèce de vieux sourire amical
Apparut à ses lèvres et le rapprocha de moi,
Mais alors d’étranges lumières traversèrent ses yeux gris,
Comme s’il voyait au-delà, sans me voir,
Et lorsqu’il se mit à parler, il en fut troublé.
Ensuite il saisit l’herbe, m’ordonna de la manger
Et, me préférant la mer et ses charmes,
Fit un bond dans la vague et disparut.

Auteur: Pound Ezra

Info: Poèmes

[ poésie ] [ onirisme ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Quoique très nerveux, mal portant et faisant assez mal mon tartuffe et mon don juan, entre autres rêves étranges, j'eus celui d'une dame inconnue (trente-cinq ans) qui me disait de la téter et me mettait dans la bouche ses deux mamelons, ni très beaux ni très jeunes, mais doux, suaves, d'une suavité de femme que je ne puis dire, sans lait, mais riches de je ne sais quelle volupté.

Auteur: Michelet Jules

Info: Journal 13 février 1859

[ érotisme ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

C’était en 1869. Je me mis au lit, brisé de fatigue, après m’être démené pour tenter de conceptualiser une façon de catégoriser les éléments selon leur poids atomique. Cette nuit là je vis en rêve une table où tous les éléments se plaçaient comme demandé. Je me réveillai et notai immédiatement sur un bout de papier ce que j’avais vu en rêve. Un seul élément nécessita une correction ultérieure.

Auteur: Mendeleev Dmitri

Info: B. M. Kedrov, “On the Question of Scientifîc Creativity,” Voprosy Psikologii, vol. 3, (1957): 91-113.

[ inspiration ] [ découverte ] [ sciences ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

songe

Te dirai-je un rêve affreux, mais étrange que je fis à Paris.
J'étais morte et je venais d'être enterrée dans une église. Je me levais au milieu de la nuit, et je marchais dans mon suaire, et deux mortes se levaient aussi et venaient s'asseoir sur les marches d'un autel. Deux ombres que je reconnaissais quoique je ne les aie [jamais] vues dans la réalité : Herminie et l'Autre, et nous nous embrassions en pleurant toutes les trois...

Auteur: Sand George

Info: lettre du 20 mars 1837 à son amant Michel de Bourges

[ cauchemar ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Dimanche 18 Septembre. - J'ai fait, cette dernière nuit, un bien joli rêve, et agréable, pour être franc. Je faisais l'amour, mais pour de bon, quant à l'action, mais sans résultat dans la réalité, heureusement, avec ma mère, telle, physiquement, que je l'ai revue à Calais. Et elle s'y prêtait fort bien, jouant son rôle dans la partie. Quelle chose folle que les rêves. Il y avait certainement là deux visages fondus en un : elle et la Panthère.

Auteur: Léautaud Paul

Info: journal 18 septembre 1927

[ oedipe ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

J’ai vu en rêve un homme assis dans la posture des sages, j’ai lui demandé "qui es-tu ?", il m’a répondu "Aristote le Sage". Alors je lui posait la question "Dis-moi comment définir une parole juste ?", Aristote "Celle qui est conforme à la raison". Al-Ma’mûn "Mais encore ?", Aristote "Celle qu’apprécie l’interlocuteur". Al-Ma’mûn "Mais encore ?" Aristote "Celle dont on n’a pas à craindre les conséquences". Al-Ma’mûn "Mais encore ?" Aristote "Il n’y a pas encore, le reste ne sert qu’à divertir les hommes."

Auteur: Al-Mamûn ou Almamon ou Al-Ma’mûn

Info: Le rêve d’une nuit

[ bon sens ] [ triade ] [ Islam ] [ Grèce antique ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Rêve. Trois statues de la mort. L'une, un squelette; l'autre, un corps de phtisique portant une grosse tête ridicule comme dans les foires; l'autre, une statue de marbre noir. Toutes trois sur un piédestal dans une chambre, tandis que dans l'ombre d'un corridor se débattent des formes confuses et qui font peur. L'une après l'autre, descendant de leur piédestal et cherchant à m'attraper et me prenant par les bras et me tiraillant à elles, se disputent ma personne comme des raccrocheuses de trottoir.

Auteur: Goncourt Edmond et Jules de

Info: mémoires nov. 1855

[ triade ]

Commenter

Commentaires: 0