Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 30
Temps de recherche: 0.1446s

irrésistibles

Dans leur première apparition, les sirènes sont des femmes oiseaux qui attirent les marins par la beauté ensorcelante de leur chant et les font mourir. Grâce à la magicienne Circé, Ulysse résiste à leur séduction en bouchant les oreilles de ses compagnons avec de la cire et en se faisant attacher solidement au mât.

Auteur: Samoyault Tiphaine

Info: Le chant des sirènes : De Homère à H.G. Wells

[ Grèce antique ] [ sorcières ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

transmission

Et puis, un bon sorcier est toujours un vieil homme, un voyant est en règle générale un vieillard, de même que les sorcières sont forcément de vieilles femmes, des sortes de grands-mères. Le fait donc que l'on attribue au grand âge des savoirs mystérieux et inquiétants, voilà la véritable raison psychologique qui explique l'importance du personnage du grand-père, il représente la sagesse accumulée, celle de l'homme primordial en nous, il tend à être la personnification de l'inconscient collectif.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Dans "L'analyse des visions"

[ archétype ] [ rôle social ] [ vieillesse ] [ anciens ] [ sorcière ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

supplice

Avez-vous bien conscience que la torture fut abolie, entre autres raisons, parce qu’il arrive que des détenus avouent tout et n’importe quoi sous la contrainte ? Ils ne disent pas la vérité, mais simplement ce que leur bourreau veut entendre. Pendant l’Inquisition, toutes les sorcières ont eu des bontés pour le diable – c’est en tout cas ce qu’elles prétendaient pour peu qu’on les torturât assez longtemps. Même le pape a fini par admettre que ça ne menait à rien.

Auteur: von Schirach Ferdinand

Info: Tabou p. 146

[ stupide ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

rapports humains

En toutes circonstances, et depuis toujours, s’il s’agit de poser une question idiote, ou de faire une réponse totalement à côté de la plaque à une question, ou de formuler un commentaire absurde, à tous les coups je suis la femme de la situation. Il m’arrive de surprendre un regard incrédule posé sur moi et de deviner ce que cette personne est en train de se dire : "Pourtant, il paraît qu’elle écrit des livres… " ou : "La vache, ils engagent vraiment n’importe qui, au Monde diplomatique…" J’en retire le même sentiment de honte que si j’avais trébuché et effectué un vol plané avant de m’écraser au sol sous les yeux d’une assemblée ébahie […]. Cet aspect de moi-même m’exaspère d’autant plus qu’il s’obstine à échapper à tout contrôle. En général, une demi-seconde après que les mots sont sortis de ma bouche, je partage déjà la consternation de mon ou de mes interlocuteurs ; sauf que c’est trop tard.

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 177

[ décalage ] [ jugement ] [ communication ] [ trac ] [ parler trop vite ] [ complexe ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vieillir

Evidemment, le temps qui passe prête aussi le flanc au malheur, aux déceptions et aux regrets. Mais si on a la chance de ne pas avoir connu de drame majeur – ou, parfois, même si on en a connu un -, il augmente aussi le recul, et avec lui la marge de manœuvre, la capacité à se mouvoir dans sa propre existence. Je pense à tout ce qui en moi a été apaisé, équilibré, apprivoisé, à tout ce dont je me suis délestée, avec de moins en moins de scrupules et d’hésitations, heureuse d’avoir enfin les coudées franches, de pouvoir aller à l’essentiel.

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 158

[ sagesse ] [ apprendre ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

culpabilité

Je m’aperçois moi-même que, dès que je me cogne les orteils contre un meuble (j’exagère à peine), j’ai le réflexe de présumer que c’est la punition qui arrive. Plus ou moins consciemment, je suis toujours en train d’atteindre la punition pour m’être autorisée à vivre la vie que je voulais vivre. En revanche, une mère, quel que soit le pétrin dans lequel elle pourra se trouver, sera rarement poussée à se demander si sa décision d’enfanter y a joué un rôle.

Auteur: Chollet Mona

Info: A propos de son désir de ne pas avoir d'enfant, dans "Sorcières", page 120

[ conditionnement ] [ menace ] [ rôle social ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

inquisition

En 1233, une bulle du pape Grégoire IX avait déclaré le chat "serviteur du Diable". Puis, en 1484, Innocent VIII ordonna que tous les chats vus en compagnie d’une femme soient considérés comme des familiers ; les "sorcières" devaient être brûlées avec leurs animaux. L’extermination des chats contribua à augmenter la population de rats, et donc à aggraver les épidémies de peste – pour lesquelles on blâmait les sorcières.

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 57

[ procès des animaux ] [ bouc émissaire ] [ moyen âge ] [ cercle vicieux ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

extermination

La campagne menée entre 1587 et 1593 dans vingt-deux villages des environs de Trèves, en Allemagne – lieu d’apparition et épicentre, avec la Suisse, des chasses aux sorcières -, fut si féroce que, dans deux d’entre eux, elle ne laissa plus qu’une femme encore en vie ; en tout, on en avait brûlé 368. Des lignées féminines entières furent éliminées […].

Auteur: Chollet Mona

Info: Dans "Sorcières", page 16

[ bouc-émissaire ] [ hommes-femmes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

fées

Les sorcières n'ont pas toujours des balais. Non.
Mais elles effacent leurs traces, d'une façon ou d'une autre.
C'est un fait.

Auteur: Minard Céline

Info: So Long, Luise

[ mystère ] [ magiciennes ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

femmes-hommes

Les villageois croient que ces femmes sorcières sont responsables de leurs problèmes, de la misère, de la pauvreté, des mauvaises récoltes et des tempêtes.

Toutes ces rumeurs conduisent les femmes devant les tribunaux. Les rousses, celles qui ont du savoir, les vieilles (à partir de 28 ans) et celles qui rouspètent trop.

Même les règles, considérées jusque-là comme un signe de fécondité, deviennent une preuve de malédiction. On décide que les femmes qui souffrent de règles très douloureuses sont habitées par le démon.

Accusées de sorcellerie, elles sont exilées, assassinées ou brûlées. (100 000 mortes)

Petit test pour prouver qu'une femme est une sorcière : mettre la femme soupçonnée nue, lui attacher les mains et les pieds, la jeter à l'eau (préalablement bénie).

Si elle flotte, c'est une sorcière ! On la sort de l'eau et on la brûle.

Si elle coule et se noie, c'est qu'elle est innocente (mais elle est morte).

Auteur: Soledad Bravi

Info: Pourquoi y a t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ? La chasse aux sorcières, XVe - XVIIe siècles

[ renaissance ] [ sorcellerie ] [ barbarie ] [ religion ]

Commenter

Commentaires: 0