Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.0464s

soumission

Les hommes veulent être esclaves quelque part, et puiser là de quoi dominer ailleurs.

Auteur: La Bruyère Jean de

Info:

[ apprentissage ]

Commenter

Commentaires: 0

soumission

Ce qui prouve que Bonaparte est supérieur à Lannes, Ney, Soult, Moreau, Bernadotte, c'est qu'ils le servent au lieu de s'en défaire.

Auteur: Rivarol

Info:

[ opportunisme ] [ vacherie ]

Commenter

Commentaires: 0

soumission

81% des candidats ont torturé Jean-Paul jusqu'aux punitions supposées mortelles.
(...)
La disparition d'un sens de la responsabilité est la conséquence la plus profonde de soumission à l'autorité.

Auteur: Milgram Stanley

Info:

[ autorité ]

Commenter

Commentaires: 0

soumission

A dire vrai, mentir était une chose qui venait naturellement à tous les Noirs au temps de l'esclavage, car aucun homme ni aucune femme dans la servitude a jamais prospéré en étalant ses véritables pensées devant son patron.

Auteur: McBride James

Info: L'oiseau du bon dieu

[ mensonge ] [ subordination ] [ fausseté ]

Commenter

Commentaires: 0

soumission

Je m'approchai de la cité Suru, qui fait partie de Bit Halupé, la terreur qu'inspire la splendeur d'Ashur mon seigneur, les terrassa. Les nobles et les anciens de la ville vinrent à moi pour sauver leur vie. Ils enlacèrent mes pieds et dirent : "Si c'est ton plaisir tue ! Si c'est ton plaisir, laisse vivre ! Si c'est ton plaisir, fais ce que tu veux !" Je capturai Ai Iababa, fils d'un homme de rien, qu'ils avaient fait venir du Bit Adini. Avec mon courage et mes arme terribles j'assiégeai la cité. Ils saisirent tous les soldats coupables et me les livrèrent.

Auteur: Ashurnasirpal

Info: In D.D. Luckenbill. Ancient records from Assyria and Babylonia, Chicago 1926-1927

[ peur ] [ redition ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

soumission

[…] Lacan s’appuie sur le récit biblique du sacrifice d’Isaac par Abraham. Rompant avec les interprétations édifiantes sur l’oblativité (le don de son fils à l’Elohim), il montre le ressort de ce récit : "Aller sacrifier son petit garçon à l’Elohim du coin, à l’époque c’était courant." Autour d’Israël, il était coutumier de sacrifier le plus cher à son Baal ; en Israël, c’était défendu, mais la répétition de l’interdit indique bien que ça sacrifiait dur, les rois comme le peuple.
[…] [Abraham] est dans l’angoisse du désir de l’Autre dont il a reçu un enfant sans autre appui que la promesse, et qui l’a fait père par une femme bréhaigne. Il pare à cette angoisse par le "sacrifice" de son unique. Pendant trois jours et trois nuits, il marche sans broncher, en croisé se vouant à la jouissance de l’Autre […]. Or, sur la montagne du sacrifice la main de l’ange d’Elohim arrête son bras. Ce geste qui barre est le "non" de la loi du désir : pas de savoir sur la jouissance de l’Autre (côté perversion), pas de demande de l’Autre à satisfaire comme identifiée à son désir (côté névrose). Ainsi, ce "non" ouvre-t-il une béance entre désir et jouissance.

Auteur: Julien Philippe

Info: Dans "Pour lire Jacques Lacan", page 132

[ obéissance ] [ ignorance ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé