Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Résultat(s): 11
Temps de recherche: 0.038s

communication

Démocratie : domination du peuple, décision d'une majorité, déterminée par des minorités écoutées.

Auteur: Schmidt Lothar

Info:

[ pouvoir ] [ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

ironie

La démocratie est une croyance pathétique en la sagesse collective de l'ignorance individuelle.

Auteur: Carlyle Thomas

Info:

[ république ] [ nivellement par le bas ] [ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

république

La démocratie est la théorie selon laquelle le peuple sait ce qu'il veut, et qu'il le mérite largement.

Auteur: Mencken Henry Louis

Info:

[ ironie ] [ nivellement par le bas ] [ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

garde-fou

La capacité de justice de l'homme rend la démocratie possible, mais l'inclination de l'homme à l'injustice rend la démocratie nécessaire.

Auteur: Niebuhr Reinhold

Info: The Essential Reinhold Niebuhr: Selected Essays and Addresses

[ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

démocratie

Pense à combien stupide est la personne moyenne, et réalise que la moitié de la population est plus bête que cela.

Auteur: Carlin George

Info:

[ nivellement par le bas ] [ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

Grèce antique

Or, il ne faut jamais l'oublier, toutes les fonctions publiques, à Athènes, étaient tirées au sort, collégiales, non renouvelables. Jamais une démocratie n'a tant fait pour éviter l'emprise des individus et la constitution d'un personnel politique. Aucune fonction, aucune administration, ne pouvait mener à la moindre forme d'influence.

Auteur: Romilly Jacqueline de

Info: Alcibiade

[ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

misanthropie

Le plus grand nombre est bête, il est vénal, il est haineux. C'est le plus grand nombre qui est tout. Voilà la démocratie, celle que nous avons, du moins. Et toute autre forme de régime ne vaut probablement pas mieux, pour d'autres raisons ? La sagesse : supporter, sans participer.

Auteur: Léautaud Paul

Info: Le plus grand nombre

[ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

gouvernement

Les premiers souverains de Sumer, si grands qu’aient pu être leurs succès de conquérants, n’étaient pas des tyrans entièrement libres de leurs actes, des monarques absolus. Sur les intérêts majeurs de l’Etat, particulièrement sur les questions de guerre et de paix, ils consultaient leurs concitoyens les plus notables, réunis en assemblées. Ce recours à des institutions « démocratiques », dès le IIIe millénaire avant Jésus-Christ, constitue un nouvel apport de Sumer à la civilisation.

Auteur: Kramer Samuel Noah

Info: L'histoire commence à Sumer

[ suffrage universel ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

politique

– Aristote considère que l’égalité est au coeur de l’humanité, l’égalité et non la différence. Il divise la société en deux classes, les riches et les pauvres, et il attribue à chaque individu la même faculté de raisonner.
– Dois-je en déduire que vous donnez raison à Aristote ?
– S’il avait tort, certains d’entre nous ne pourraient pas être ici.
– Si je suis votre raisonnement, le pouvoir devrait donc appartenir aux plus nombreux.
– C’est cela même, aux pauvres.
– Seriez-vous plus aristotélicien que platonicien, Blair ?
– Plus démocrate qu’aristocrate, Monsieur.

Auteur: Guillaume Martinez

Info: Une vie, tome 2 : Winston Smith (1903-1984) La biographie retrouvée

[ historique ] [ suffrage universel ] [ parité ]

Commenter

Commentaires: 0

désillusion

Si je me mettais à la place d'un Français de ces dernières décennies, à quoi pourrais-je adhérer ?
A la démocratie ? Mais, au bout d'un siècle d'abus du mot "peuple", après la mystique de la liberté et après son épuisement, après la vérification de l'utilité et l'inutilité des principes de la Révolution, quel contenu nouveau pourrais-je lui attribuer ? Un peuple peut avoir fait une grande Révolution, imitée partout, le jour où ses idées sont compromises, il perd sa primauté idéologique. Un siècle consacré à préparer la Révolution et un autre à la répandre avaient rendu la France incontournable sur le plan doctrinaire et politique. Mais les idéaux de 1789 se sont altérés ; il ne reste de leur prestige qu'une désuète grandiloquence. La plus grande révolution moderne finit comme une vieillerie de l'esprit. Qu'a-t-elle été ? Une combinaison de rationalisme et de mythes : une mythologie rationaliste. Plus précisément : la rencontre de Descartes et de l'homme de la rue.
La démocratie ne procure plus aucun frisson et, en tant qu'aspiration, elle est fade et anachronique.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: De la France, 1941.

[ politique ] [ suffrage universel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Bandini