Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche rapide, avec plusieurs mots ou chaines de lettres. EXEMPLES :  humour, punchlines, réparties, etc. Attention de faire un RESET après une recherche compliquée. Ce ne sont plus les individus qui comptent ici, mais les concepts, la réflexivité, la lecture, le rêve, la fantaisie ; les mo... Lire la suite >>
Search results: 6
Search time counter: 0.0347s

supermarché

SENS. Dans les allées des parfums, l'éclairage est feutré. Privilégier l'odorat.
Dans les allées des maquillages, l'éclairage est vif. Privilégier la vue.
Partout, la musique est nulle. Privilégier la surdité.

Auteur: Gauz

Info: Debout-payé

[ magasin ] [ grande surface ]

Commenter

Commentaires: 0

supermarché

Vous êtes à l'un des postes les plus enviables pour profiter de toute l'étendue de la bêtise humaine. Et vous serez ravie de constater qu'elle est sans limites. (...)
Alors si vous entendez une mère dire à son enfant en vous pointant du doigt : "Tu vois chéri, si tu ne travailles pas bien à l'école, tu deviendras caissière, comme la dame".

Auteur: Anna Sam

Info: Les tribulations d'une caissière

Commenter

Commentaires: 0

supermarché

Par jour en moyenne:

- 250 "Bonjour"
- 250 "Au Revoir/Bonne Journée"
- 500 "Merci"
- 200 "Avez-vous la carte fidélité ?"
- 70 "Vous pouvez composer votre code"
- 70 "Vous pouvez retirer votre carte"
- 30 "Les toilettes sont par là
...et encore plein d'autres phrases aussi poétiques.

Vous, un robot? Mais non. Un robot ne sourit pas.
...
Voilà, en quelques chiffres, le métier de votre vie...

Vous en rêviez? Les grandes surfaces l'ont fait.

Auteur: Anna Sam

Info: Les tribulations d'une caissière

[ automate ]

Commenter

Commentaires: 0

supermarché

Alors que la caissière est en train de scanner leurs articles, une brusque et violente dispute éclate entre le mari et la femme pour une histoire de produits achetés en double ou de couleur de papier-toilette... Le ton monte, ils en viennent aux mains. La caissière ne sait plus où se mettre et baisse les yeux. Ils en profitent pour discrètement faire passer un sac à dos rempli de courses.
Laissez tomber cette tactique, la plupart des caissières d'aujourd'hui adorent les scènes de ménage et n'en perdent pas une miette. À moins que vous n'alliez jusqu'à vous mettre à poil en arrachant vos vêtements (en même temps, la technique risque d'attirer un peu trop de regards).

Auteur: Anna Sam

Info: Les tribulations d'une caissière

[ astuce ] [ escroc ] [ vol ]

Commenter

Commentaires: 0

supermarché

Un choix immense, des rayons à perte de vue, une avalanche de couleurs et de lumière. Autant d'éléments qui réduisent le consommateur, lui font perdre ses repères, et qui, au final, favorisent les achats impulsifs. "Dans les épiceries où il y a des vendeurs, les achats impulsifs sont environ moitié moindres. Face à un vendeur, le client réfléchit à ce dont il a réellement besoin." Dans ce contexte, le client se retrouve à l'intérieur d'un royaume semblable à ceux décrits dans les contes de fées de son enfance, où tout ce qu'il désire est à portée de la main. A l'aide de caméras enregistrant le nombre de battements de paupières, des chercheurs ont montré que des clients plongés dans cet univers "merveilleux" se trouvaient dans un état proche du premier stade de l'hypnose.

Auteur: Mazoyer Frank

Info: Consommateurs sous influence, Le Monde diplomatique, décembre 2000

[ publicité ]

Commenter

Commentaires: 0

supermarché

Elle commença à avoir de la difficulté à choisir. On trouvait trop de préparations différentes de nourriture pour chats, trop de formes, de tailles et de marques de stylos à bille, d’espèces de shampoing, de types de tomates en conserve – entières, écrasées, en sauce, en pâte –, les collants se présentaient en d’innombrables teintes, avec empiècements ou bas brillants, très fins ou opaques, en douzaines de fibres différentes, avec les doigts ou l’entrejambe renforcés, taille petite, royale, régulière ou irrégulière. Et il y avait les marques de dentifrice, les brosses à dents de formes multiples et de poils de dureté graduée, les draps dont l’épaisseur de fil offrait une gamme infinie et dont les coloris atteignaient la centaine : floraux, à rayures, à points, à dessins humoristiques, de lin, damassés, de coton égyptien, à carreaux, brodés, monogrammés, de finette. Trop d’espèces de pommes, trop de boissons sucrées, trop de jus de fruits, trop d’eaux minérales venues d’innombrables sources d’une grande pureté – et les magasins eux-mêmes, surréels, éclairés brillamment, clonés en d’extravagants centres commerciaux, source encore de fastidieux et interminables choix qui rendaient impossible un vrai choix.

Auteur: Proulx Annie

Info: Les Crimes de l'accordéon

[ hésitation ] [ perdu ] [ abondance ]

Commenter

Commentaires: 0