Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué pour citations et extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  EXEMPLESPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 11
Search time counter: 0.1806s

incarnation

Taxonomie de base de l'être : a) dépendance d'un milieu matière b) conscience de soi et des autres c) survie d) reproduction.

Auteur: Mg

Info: 5 fév. 2016

[ fleuraison ] [ résumé ] [ existence ]

Commenter

Commentaires: 0

classifications

Vous serez tenté de rouspéter quant à l'instabilité de la taxonomie : mais la stabilité ne se produit que lorsque les gens cessent de penser et cessent de travailler.

Auteur: Abbott Donald Putnam

Info: Dans Galen Howard Hilgard (éd.) Observing Marine Invertebrates : Dessins du laboratoire. Préface de l'auteur (p. xvi) Stanford University Press. Stanford, Californie, États-Unis. 1987

[ évolutives ] [ typologies variables ] [ citation s'appliquant à ce logiciel ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

classement

Lignes claires, mobilier Ikea - j'aime ces magasins, ils sont parvenus à réaliser pour l'ameublement ce que Wittgenstein a fait pour la philosophie du langage : ils sont allés aussi loin qu'il est possible dans la classification des choses ; rayon B5, allez chercher.

Auteur: Roope Lipasti

Info: Le voisin, P. 92, Gaïa Editions

[ analogie ] [ taxinomie ] [ taxonomie ]

Commenter

Commentaires: 0

hiérarchie

Les oeuvres se distribuent en de vastes classes, qui a leur tour, se différencient en types et espèces. Dans ce sens, descendant l'échelle des genres, nous arriverons des classes abstraites aux distinctions historiques concrètes (le poème de Byron, la nouvelle de Tchekhov, le roman de Balzac, l'ode spirituelle, la poésie prolétaire) et même aux oeuvres particulières.

Auteur: Tomachevski Boris

Info: cité par T. Todorov in, Introduction à la littérature fantastique, Points Essais p. 9

[ littérature ] [ taxinomie ] [ taxonomie ]

Commenter

Commentaires: 0

trier

Nous risquons donc d'être submergés par nos données et d'être incapables de traiter d'abord les problèmes les plus simples et de comprendre leur lien. L'amoncellement continu de données est pire qu'inutile si l'interprétation ne suit pas le rythme. En biologie, c'est d'autant plus déplorable que cela nous conduit à ne pas voir ce qui est typiquement biologique afin d'atteindre d'hypothétiques "causes".

Auteur: Woodger Joseph Henry

Info: Principes biologiques : Une étude critique Partie II, Chapitre VI, B, 13 (p. 318) Kegan Paul, Trench, Trubner & Company Ltd. Londres, Angleterre. 1929

[ taxonomie ] [ sciences ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

psychologie

Notre intérêt pour le sujet s'est d'abord construit dans une dialectique a trois termes : le normal, le pathologique et le paranormal. Rapidement, ces termes ont été dépassés par une autre trio : la névrose, la psychose et les expériences exceptionnelles. C'est parce qu'il n'y a pas recouvrement complet entre ces deux ensembles de concepts qu'il y a un hiatus persistant entre notre recherche et les perspectives classiques sur ces questions.

Auteur: Evrard Renaud

Info: Folie et paranormal : Vers une clinique des expériences exceptionnelles

[ classification ] [ taxinomie ] [ problématique ] [ taxonomie ]

Commenter

Commentaires: 0

taxonomie

Les biologistes évolutionnistes sont actuellement confrontés à un dilemme : s'ils insistent sur la formulation d'une théorie évolutionnaire en termes d'entités communément comprises, les lois qui en résulteront seront probablement toujours plus variables et complexes ; si ils veulent des lois plus simples, applicables d'une certaine manière à toutes les entités, ils doivent abandonner leur ontologie traditionnelle. Cette reconceptualisation des processus évolutifs est certainement contre-intuitive ; sa seule justification est l'extension du périmètre, la cohérence et la puissance accrues de la théorie qui en résultera.

Auteur: Hull David Lee

Info: Individuality and Selection. Annual Review of Ecology and Systematics, Volume 11, 1980 (pp. 316–317)

[ mise en question ] [ classification ] [ hyper-complexité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

linguistique

Le classement intérieur. [Si] la masse de formes qui composent la langue pour chaque individu ne [restait qu’] un chaos dans chaque tête [la parole et la langue seraient inconcevables]. La nécessité d’un classement, d’un ordre quelconque est une nécessité a priori, même sans mettre en avant la psychologie. Comme premier élément de cet ordre nous devons poser : l’association primordiale entre forme et idée et groupes d’idées ; puis une autre association sans laquelle la première ne pourrait [pas] exister : l’association de forme à forme, des formes entre elles.

Auteur: Saussure Ferdinand de

Info: Saussure Engler 1968, p. 25 ; notes de Riedlinger

[ taxinomie ] [ taxonomie ] [ dictionnaire ] [ analogies ]

Commenter

Commentaires: 0

sexualité

Les humains masculins ne représentent pas deux populations distinctes, hétérosexuels et homosexuels. Le monde ne doit pas être divisé en moutons et en chèvres. Toutes les choses ne sont pas noires ou blanches. Un élément fondamental de la taxonomie est que la nature génère très rarement des catégories distinctes. Seul l'esprit humain les invente et se sent obligé de mettre les faits dans des casiers séparés. Le monde vivant est un continuum par chacun de ses aspects. En prenant ceci en compte concernant le comportement sexuel humain, nous parviendrons à une meilleure compréhension des réalités du sexe.

Auteur: Kinsey Alfred C.

Info: Sexual Behavior in the Human Male ch. 21 1948

[ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

citation s'appliquant à ce logiciel

Réflexions sur les tags des "fils de la pensée"...
Après m'être intéressé au concept de taxonomie via Internet il m'apparait que pour une classification d'extraits ou plus simplement un ordonnancement du langage, lui-même relatif avec des termes qui peuvent littéralement changer de sens ("personne" par exemple) - parallèlement avec des habitudes de lecture qui se modifient au cours des âges et de l'évolution, il sera pertinent de déceler certaines taxonomies "transitoires" telles qu'elles apparurent et existèrent, géographiquement ou historiquement dans nos sociétés humaines. On peut penser ici entre autres à la place de la femme (sa prédominance ou pas), celle de la mort (idem), ou au concept de l'inégalité des hommes (acceptée ou pas)... Parce qu'il semble bien, au regard de ces simples exemples, que le concept de taxonomie (voire de phylogénie) dans l'organisation du langage soit bien souvent relatif à une époque, une société, une langue ou, à l'extrême, à un individu.
L'idée d'une taxonomie parfaite, quasi religieuse puisqu'elle voudrait constituer un consensus accepté par tous, lien reconnu entre les hommes via le langage, reste donc, heureusement, quasi utopique. On ne mettra jamais en commun un dictionnaire dans lequel chacun donnera le même sens précis au même mot (amusez-vous à cela avec des amis et un dico de synonymes en ligne).
Avec un tel soft, destiné à classer des extraits de langage, nous sommes confrontés à deux extrémités de la lorgnette, forts difficiles à faire coïncider.
A) La perception/organisation individuelle
B) Le consensus du plus grand nombre.
On trouvera certes bien des bases solides, pragmatiques, humaines : faim, soif, survie, etc... ou en s'accordant sur des évidences telles que "la mort est une disparition physique"...
Mais les appuis deviennent mouvants et complexes pour qui veut se mettre d'accord sur, par exemple, une notion aussi relative que le "bon goût" dans les arts. Alors on s'amuse à identifier et référencer les tendances, modes et autres habitudes culturelles dans l'histoire. Et ainsi de suite.
Avec Internet, pour ce qui est de la classification des extraits langagiers à ce jour, il semble que le tropisme grégaire mette toujours plus en balance le surfeur avec le "cerveau collectif", faisant osciller son vécu, son ressenti... en le confrontant avec des statistiques de deux sortes.
1) Celles, globales à une langue-pays, du consensus synonymiques, du SENS DE BASE du terme/tag utilisé.
2) Celles - résonnances ordonnées des autres surfeurs - sur un extrait donné (je like, je mets une note, ou autres...) qui établissent de fait de petits classements locaux ou on pourra tenir en compte différemment une citation en fonction de sa place dans ce classement.
Il doit aussi être aisé de définir un "moyen terme" entre ces deux pôles. "Moyen terme" statistique, probablement inintéressant, pour ne pas dire atroce, inhumain, négateur absolu de la singularité de chacun - dans la singularité d'un instant donné.
Ce soft apportera peut-être, avec le temps, un petit bout de solution à un laminage statistique général qui met en question l'individualité au sens de sa singularité créative, de son génie folie. Sa part divine dirons certains.
L'originalité essentielle de chacun a toujours été menacée par l'insignifiant mercantile des statistiques de masse.

Auteur: Mg

Info: 27 aout 2015

[ classement ] [ organisation ] [ moyenne ]

Commenter

Commentaires: 0