Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Recherche avec plusieurs mots ou chaines de lettres : EXEMPLESJEUX et  PASSE-TEMPS. Punchlines,  humour,   réparties femmes, etc.  Attention de faire un RESET après  une recherche  complexe.        ( NOUS AIDER ! )   ...  ... Lire la suite >>
Search results: 105
Search time counter: 0.067s

thérapie

La durée de la vie humaine ? Un point. Sa substance ? Fuyante. La sensation ? Obscure. Le composé corporel dans son ensemble ? Prompt à pourrir. L'âme ? Un tourbillon. Le sort ? Difficile à deviner. La réputation ? Incertaine. Pour résumer, au total les choses du corps s'écoulent comme un fleuve ; les choses de l'âme ne sont que songe et fumée, la vie est une guerre et un séjour étranger ; la renommée qu'on laisse, un oubli. Qu'est-ce qui peut la faire supporter ? Une seule chose, la philosophie.

Auteur: Marc-Aurèle

Info: Pensées, Les Stoïciens, la Pléiade, nrf Gallimard 1962 II, 17 p.1150

[ vivre ] [ perdu ] [ penser ] [ logique ] [ postérité ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Combien de jeunes gens déprimés s'en sont sortis grâce à un bon mariage ? Beaucoup, et beaucoup plus que ne le croient les psychiatres. Ceux-là n'ont pas cherché un conjoint pour se soigner. Ils n'ont pas cherché une béquille, un substitut de père ou de mère, un infirmier ou une infirmière. Ils ont vécu l'expérience d'être aimés. Cette expérience est la plus importante de l'existence. Sous le regard de l'autre, leur amour d'eux-mêmes s'est restauré et ils ont aimé en retour, en s'oubliant. Ils se sont épanouis.

Auteur: Megglé Dominique

Info: La Dépression

[ couple ] [ amour ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

[Le psychanalyste] a à faire que la parole circule, et que quelque chose des conflits et des problèmes puisse être pensé et élaboré par la suite ; que les situations ne restent pas figées et que les sujets ne restent pas coincés dans les mouvements transférentiels.
L’analyse travaille avec les mots : les mots des patients ; ceux des soignants. Les mots, entendus au sens des signifiants, c’est-à-dire avec leur valeur inconsciente, leur polysémie, leurs liaisons imprévisibles, la présence sous-jacente de ce qui ne peut pas s’exprimer directement.

Auteur: Lehmann Andrée

Info: L'atteinte du corps. Une psychanalyste en cancérologie

[ langage ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Ce n'était pas si simple, pas si facile de proposer cette manière de vie que j'avais. Le destin m'a offert une vie triste, mais je pense que j'ai gagné une vie heureuse... Pas un jour n'est passé où je n'ai pas pensé au suicide, mais je suis très heureuse d'être vivante maintenant. La plupart des gens sont si préoccupés par leur maladie et ils vivent une vie très ordinaire. J'étais si impliqué et si engrossée par la peinture que je savais, dès l'enfance, que cela m'aiderait à surmonter le malheur.

Auteur: Kusama Yayoi

Info:

[ création ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Avant la visite d'Henry j'avais eu une semaine difficile. Maladie, dépression. La veille du jour où je suis sortie des ténèbres j'avais fait un rêve : j'étais condamnée à mort. J'étais allongée sur une planche et on allait m'électrocuter. D'abord on m'avait donné un calmant, qui n'avait pas eu sur moi le moindre effet. Mais finalement l'homme qui devait m'exécuter se sentait incapable de le faire. Il m'aimait. Il me libéra et je savais qu'il allait ensuite me choyer. Ce fut après ce rêve que je me réveillai guérie et que je commençai à remonter la pente.

Auteur: Nin Anaïs

Info: Journal été 1973

[ songe ] [ littérature ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Le fait de tomber amoureuse lui révélait combien elle était bizarre, enfermée dans ses préoccupations quotidiennes. Chaque fois qu'Edward lui demandait : "Comment tu te sens ?", ou bien : "À quoi tu penses ?", elle avait toujours du mal à répondre. Lui avait-il donc fallu tout ce temps pour découvrir qu'il lui manquait une simple aptitude mentale que tout le monde possédait, un mécanisme si ordinaire que personne n'en parlait jamais, un rapport immédiat et sensuel aux êtres et aux autres, ainsi qu'à ses propres besoins, à ses propres désirs ? Toutes ces années durant, elle avait vécu totalement isolée, à la fois en elle-même et d'elle-même, sans jamais vouloir ni oser regarder en arrière.

Auteur: McEwan Ian

Info: Sur la plage de Chesil

[ désinhibant ] [ libérateur ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Réfléchir et agir au lieu de ruminer
[...]
Depuis les années 1960, des recherches méthodiques sur les effets des psychothérapies ont montré que les traitements ont le plus souvent un impact réel, mais qu'il s'agit d'un "effet de détérioration" dans une certaine proportion de cas. Une des principales raisons de l'aggravation de l'état mental des patients tient précisément à ce qu'on appelle la "corumination". Le thérapeute écoute et analyse interminablement, au lieu d'expliquer comment changer de perspective et résoudre activement des problèmes. Il renforce sa relation avec le client, parfois au détriment des liens du client avec les personnes jugées responsables de ses malheurs, le plus souvent un parent. Ce processus concerne davantage les femmes que les hommes.

Auteur: van Rillaer Jacques

Info: La nouvelle gestion de soi : Ce qu'il faut faire pour vivre mieux

[ patient ] [ rumination ] [ gamberge ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Une fois de plus, je m'émerveille devant la capacité de Nell à apprendre, à absorber et à traiter une grande quantité d'information sur un sujet quelconque, n'importe quand. Je me demande toujours si sa passion pour l'information a un rapport avec la mort de son fils, si la constante absorption des faits est un ultime recours pour remplir un vide qui ne s'et jamais comblé. J'imagine son chagrin comme un trou noir, toujours béant, qui engloutit la connaissance à une vitesse effrayante. C'est le même trou noir en perpétuelle expansion qui a envahi mon esprit et mon coeur tout au long des semaines écoulées depuis la disparition d'Emma. Tandis que Nell nourrit sa souffrance par l'apprentissage, je nourris la mienne d'interminables recherches.

Auteur: Richmond Michelle

Info: L'année brouillard

[ deuil ] [ enfant ] [ tristesse ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Un individu ordinaire ne joue aux courses que parce qu’il ne supporte plus la chaîne de montage, le faciès hébété de son contremaître, la brutalité de son propriétaire, et la disparition du plaisir des sens ; que parce qu’il n’a plus le choix qu’entre le fisc, la dépression nerveuse et le cancer ; que parce qu’il en a ras le cul de ces vêtements qu’on ne peut porter que trois fois, et ras le cul aussi de boire de l’eau qui a un goût de pisse, de se faire soigner à la vitesse grand V par des médecins nullissimes qui l’expédient ensuite dans des hôpitaux-mouroirs ; bref, l’homme ordinaire ne joue aux courses que parce que les politiciens puent de la gueule…

Auteur: Bukowski Charles

Info: Journal d'un vieux dégueulasse

[ loterie ] [ espérance ] [ jeux d'argent ]

Commenter

Commentaires: 0

thérapie

Générateur de bruit ZEN
Depuis peu, la fonction ZEN est désormais agrémentée d'une option permettant de proposer un générateur de bruit dont le signal large bande a été conçu de telle sorte que sa distribution spectrale à long terme, en dessous de 1500 Hz, se rapproche de celle proposée par les harmonies ZEN. Pour des fréquences supérieures à 1500 Hz, le bruit ZEN présente des particularités spectrales dont le but est d'induire des phénomènes de masquage fréquentiel applicable à de fréquences aiguës soit pour plus de 75% des personnes sujettes à des acouphènes dont le signal perçu est un son pur.
Les options de réglage permettent en outre de désactiver la capture microphonique pouvant ainsi transformer l'aide auditive en un générateur de bruit unique.

Auteur: Internet

Info: https://www.blog-audioprothesiste.fr/zen-et-acouphenes/

[ sonore ]

Commenter

Commentaires: 0