Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP recherche mots et extraits tous azimuths. ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRépartiesFemmes, et beaucoup d'autres trucs.  ATTENTION  de  faire un  RESET  après  une  recherche  complexe.         ... Lire la suite >>
Search results: 124
Search time counter: 0.1482s

homosexualité

J’utilisais les mots pédé, tantouze, pédale pour les mettre à distance de moi-même. Les dire aux autres pour qu’ils cessent d’envahir tout l’espace de mon corps.
Je suis resté assis dans l’herbe et j’ai condamné leur comportement. Jouer aux homosexuels était une façon pour eux de montrer qu’ils ne l’étaient pas. Il fallait n’être pas pédé pour pouvoir jour à l’être le temps d’une soirée sans prendre le risque de l’injure.

Auteur: Édouard Louis

Info: En finir avec Eddy Bellegueule

[ adolescence ] [ intolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

amour

Il faut apprendre à aimer
...Nous finissons toujours par être récompensés pour notre bonne volonté, notre patience, notre équité, notre tendresse envers l'étrangeté, du fait que l'étrangeté peu à peu se dévoile et vient s'offrir à nous en tant que nouvelle et indicible beauté : - c'est là sa gratitude pour notre hospitalité. Qui s'aime soi-même n'y sera parvenu que par cette voie : il n'en est point d'autre. L'amour aussi doit s'apprendre.

Auteur: Nietzsche Friedrich

Info: Le gai savoir

[ tolérance ] [ accoutumance ]

Commenter

Commentaires: 0

spiritualité

Ma surprise n'est pas que l'homme ait besoin d'une religion, ce qui m'étonne, c'est qu'il se croie jamais assez fort, assez à l'abri du malheur pour oser en rejeter une : il devrait, ce me semble, être porté, dans sa faiblesse, à les invoquer toutes; dans la nuit épaisse qui nous entoure, est-il une lueur que nous puissions repousser ? Au milieu du torrent qui nous entraîne, est-il une branche à laquelle nous osions refuser de nous retenir ?

Auteur: Constant Benjamin

Info: Adolphe p.107

[ espérance ] [ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

extraterrestre

Pour moi la notion de contact évoque la tolérance envers les traditions, la culture et la religion. Au cours du développement de la civilisation de l'être humain, de nombreuses villes, Etats et peuples ont disparu de la surface de la Terre. Nous n'avons pas encore compris ce que signifie vivre dans un monde uni. Nous ne sommes pas prêts à entrer en contact avec les aliens et autres ET's, on devrait d'abord apprendre à communiquer entre nous.

Auteur: Iourtchikhine Fedor

Info:

[ intolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

normalisation

Tous les responsables de l’éducation et du gouvernement ne se fondent que sur l’intellect et le rationalisme. L’intuition, en harmonie avec l’ordre cosmique, le sens des valeurs authentiques sont perdus. Seule une logique froide gouverne le monde. Ou bien il y a trop de négligence et de complaisance, trop d’indulgence, car on a perdu le sens de la Voie juste, de la pratique juste ; aussi les jeunes sont-ils dérangés et ne savent plus ce qu’ils doivent faire.

Auteur: Deshimaru Taisen

Info: Le Trésor du Zen

[ intolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

amour

(...)on ne peut forcer personne. Il est naturel de désirer que ceux qu'on aime fassent ce que l'on veut, ou ce que l'on croit bon pour eux, mais on est obligé de laisser les choses arriver. On ne peut pas plus intervenir dans la vie de ceux qu'on aime, que dans la vie des gens qu'on ne connaît pas. Et c'est dur, dit-il encore, parce qu'on a très souvent envie d'intervenir - on a envie d'être celui qui tire les plans.
- C'est dur d'avoir envie de protéger quelqu'un et d'en être incapable, fit observer Ange.
- On ne peut pas protéger les gens, petit, répondit Wally. Tout ce qu'on peut faire, c'est les aimer.

Auteur: Irving John

Info: L'oeuvre de Dieu, la part du diable

[ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

dialogue

– Voyez-vous, mon ami, se disputer est à mon avis une perte de temps. Si je m’adresse à quelqu’un, qu’est-ce qui m’intéresse chez lui ? Ses idées, sa façon de penser. Mon but, et pas seulement le mien, est de le pousser à exprimer ses idées et à essayer de les comprendre. J’irais jusqu’à prétendre que plus elles sont éloignées des miennes, plus elles m’intéressent. Je ne cherche pas à convaincre mon interlocuteur de partager mon avis. D’ailleurs, si l’on poursuit ce raisonnement jusqu’aux extrêmes, on s’aperçoit que celui qui réussit à imposer ses opinions finit par entendre répéter ses propres propos ; la conversation n’a ainsi plus de sens. L’intérêt commence là où les opinions et les personnalités divergent.

Auteur: Gazdanov Gajto Ivanovic

Info: Cygnes noirs

[ discuter ] [ tolérance ] [ ouverture ] [ compréhension ] [ singularité ]

Commenter

Commentaires: 0

fratrie

Contrairement à mon frère, je ne suis pas un compétiteur : vaincre mes peurs et dépasser mes blocages m'intéresse beaucoup plus que de surpasser les copains.
J'ai toujours fait allégeance à mon frère, je lui ai toujours laissé la préséance. J'ai toujours su qu'il avait besoin de prendre toute la place et toute la lumière, qu'il lui était vital d'être reconnu comme le meilleur partout. Avec des parents différents, cette place d’éternel second m'aurait peut-être été pénible, mais les nôtres ont toujours veillé à ce que je ne sois pas éclipsé par mon brillant aîné, de sorte que j'ai même apprécié d'être le cadet, celui qui n'a pas à servir d'exemple et dont on attend peut-être un peu moins. .

Auteur: Bayamack-Tam Emmanuelle

Info: Les garçons de l'été, p 197

[ famille ] [ hiérarchie ] [ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

rapports humains

Dans les régimes démocratiques, la coexistence d'une pluralité de cultures, d'appartenances religieuses, de courants politiques ou de modes de vie est reconnue par la majorité des acteurs sociaux comme un bien et comme une richesse. Ce consensus de surface n'empêche cependant pas cet état de fait d'être source de tensions innombrables. Un des rôles dont se saisit le roman consiste alors à rendre compte des perturbations de la coexistence et des troubles que connaissent les sociétés différenciées lorsqu'elles font face à des conflits de valeurs. En mettant en scène des individus qui peinent à partager le même espace parce qu'ils manifestent des sensibilités différentes pour le monde qui les entoure, les romans qu'on va explorer s'inquiètent chacun à leur manière de notre capacité à vivre ensemble.

Auteur: Message Vincent

Info: Romanciers pluralistes

[ littérature ] [ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0

rédemption

Une fois, il avait observé à la dérobée le visage de Simms Purdew, le seul homme au monde qu'il détestait. Il avait d'abord vu la mâchoire épaisse, veule, mal rasée, s'ouvrir et se refermer pour émettre une raillerie obscène..., et puis, tout d'un coup, il n'avait plus vu les traits de cet être abominable. Il avait vu, en quelque sorte, le visage d'un petit garçon - celui que Simms Purdew avait été jadis -, un petit garçon aux cheveux d'un blond fauve, aux yeux bleus éclatants de gaieté, et dont la bouche souriait innocemment au milieu des taches de rousseur. Durant cette brève vision, Adam avait entendu une voix dire en lui : Je ne dois pas le détester, je ne dois pas le détester sinon je mourrai. Son coeur s'était ouvert à la joie.

Auteur: Robert Penn Warren

Info: La Grande Forêt, p 172

[ rapports humains ] [ tolérance ]

Commenter

Commentaires: 0