Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 283
Temps de recherche: 0.2579s

transposition

Nous, déchiffreurs décrypteurs, ne pouvons pas nous permettre d'être aussi pointilleux que le linguiste. Lui peut toujours se tourner vers un locuteur natif qui lui fournira quelques formules supplémentaires.

Auteur: Barber Elizabeth Wayland

Info:

[ langues anciennes ] [ traduction ] [ sémasiologie ] [ sémantique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

paysage

L’ambiance de mystère maléfique de ces montagnes arides, et l’appel de cette mer du ciel opalescent aperçue entre leurs sommets fut une chose si subtile et ténue qu’on ne saurait l’exprimer en mots de tous les jours. C’était plutôt du domaine d’un vague symbolisme psychologique et de rapprochements esthétiques –une chose qui aurait mêlé poésie et peintures exotiques avec les mythes archaïques dissimulés dans les livres redoutés et interdits. Même le refrain du vent prenait un accent particulier de malignité consciente ; et il sembla une seconde que le son composite contînt un bizarre sifflement musical ou flûté, couvrant une gamme aussi large que le souffle qui balayait en tous sens les omniprésentes et sonores cavernes. Il y avait dans ce son une note trouble, évocatrice d’une répugnance aussi complexe et déplaisante que les autres sombres impressions.

Auteur: Lovecraft Howard Phillips

Info: Dans "Les montagnes hallucinées", page 66, traduction Simone Lamblin et Jacques Papy

[ synesthésie ] [ malaise ] [ immensité ] [ décor étrange ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

mythologie

En ce temps-là, Echo avait un corps ; ce n’était pas seulement une voix et pourtant sa bouche bavarde ne lui servait qu’à renvoyer, comme aujourd’hui, les derniers mots de tout ce qu’on lui disait. Ainsi l’avait voulu Junon ; quand la déesse pouvait surprendre les nymphes qui souvent, dans les montagnes, s’abandonnaient aux caresses de son Jupiter, Echo la retenait habilement par de longs entretiens, pour donner aux nymphes le temps de fuir. La fille de Saturne s’en aperçut : "Cette langue qui m’a trompée, dit-elle, ne te servira plus guère et tu ne feras plus de ta voix qu’un très bref usage." L’effet confirme la menace ; Echo cependant peut encore répéter les derniers sons émis par la voix et rapporter les mots qu’elle a entendus.

Auteur: Ovide Publius Ovidius Naso

Info: Dans "Les métamorphoses", Livre III, v. 359-369, traduction Gr. Lafaye

[ malédiction ] [ punition ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

concept

Tout ce que les philosophes ont manié depuis des milliers d’années c’était des idées-momies, rien de réel ne sortait vivant de leurs mains. Ils tuent, ils empaillent lorsqu’ils adorent, messieurs les idolâtres des idées – ils mettent en danger de mort lorsqu’ils adorent.

Auteur: Nietzsche Friedrich Wilhelm

Info: Dans "Le crépuscule des idoles" traduction H. Albert

[ calcification ] [ pensée figée ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

linguistique

Il serait naïf d'imaginer que toute analyse de l'expérience dépende d'un modèle exprimé par le langage. Tout concept, qu'il fasse ou non partie d'un système de catégorisation grammaticale, peut être transposé dans n'importe quel idiome. Si une notion fait défaut dans une collection donnée, elle implique une configuration différente et non un manque de puissance expressive.

Auteur: Sapir Edward

Info:

[ traduction ] [ souplesse ] [ flexibilité ] [ plasticité ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

harmonie naturelle

Coryphée : Quel incomparable plaisir en effet que de voir tomber la pluie après les semences, et que d’entendre un voisin qui vous demande : dis-moi ce qu’on va faire à cette heure, mon vieux Comarchidès ? Alors moi je lui réponds : ça me ferait plaisir de boire un coup, puisque voilà que le ciel travaille pour nous. Allons, la patronne, fais-nous griller trois chénices de haricots avec des grains de blé mélangés, et montre-nous les figues. Dis à Syra de hucher Manès pour qu’il rentre des champs. Impossible de tailler la vigne aujourd’hui, ni de travailler la terre, vu qu’elle est détrempée. Alors c’est son tour à lui de me dire : je vais faire quérir à la maison une grille et deux pinsons. Il doit y avoir aussi du lait caillé et quatre morceaux de lièvre, à moins que le chat n’en ait emporté sa part hier au soir, car j’ai entendu là-dedans je ne sais quel remue-ménage. Apporte-nous-en, mon garçon, trois morceaux, et donnes-en un au père. Demande à Eschinadès des morceaux de myrte, et, en passant, il faut que tu cries à Charinadès de venir trinquer un bon coup avec la compagnie, attendu que le ciel travaille pour nous, et fait du bien aux cultures.
Le chœur : Quel plaisir, lorsque la cigale fait retentir son aimable chanson, de faire le tour de nos vignes de Lemnos, pour voir si les grappes mûrissent – car ce plan mûrit de bonne heure -, quel plaisir aussi de voir grossir la figue, et, quand elle est mûre, d’y coller sa bouche pour la manger et s’écrier : ah ! les heures sont belles.

Auteur: Aristophane

Info: Dans "La paix", traduction M.-J. Alfonsi, v. 1140 sq.

[ convivialité ] [ apéro ] [ jubilation ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

traductions

La tendance très naturelle à utiliser des termes dérivés de la grammaire traditionnelle comme le verbe, le nom, l'adjectif, la voix passive, pour décrire des langues non indo-européennes* est porteuse de graves possibilités de malentendus.

Auteur: Lee Whorf Benjamin

Info: “Language, Thought, and Reality: Selected Writings of Benjamin Lee Whorf”, p.113, MIT Press, avec John B. Carroll, Stephen C. Levinson, Penny Lee (2012). *Par ex : Les langues sémitiques : hébreu, arabe, araméen, égyptien ancien, akkadien. Les langues asiatique, chinois mandarin, coréen, japonais. Les langues africaines, amérindiennes et celles du Pacifique.

[ difficiles ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

monomythe

Que nous écoutions avec une réserve amusée les incantations obscures de quelque sorcier congolais aux yeux injectés de sang ou que nous lisions, avec le ravissement d'un lettré, de subtiles traductions des sonnets mystiques de Lao-tseu, qu'il nous arrive, à l'occasion, de briser la dure coquille d'un raisonnement de saint Thomas d'Aquin ou que nous saisissions soudain le sens lumineux d'un bizarre conte de fées esquimau — sous des formes multiples, nous découvrirons toujours la même histoire merveilleusement constante.

Auteur: Campbell Joseph

Info: Dans "Le héros aux mille et un visages"

[ déclinaisons ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

upaya

Le bouddhisme ne considère pas ses jugements comme des vérités absolues mais comme des 'vérités relatives', comme des moyens verbaux capables de faire jaillir la lumière. Il estime qu'on ne peut qualifier de 'vérités absolues' que des expériences, non des jugements. C'est pourquoi il utilise comme synonymes des mots 'vérité' et 'réalité'.

Auteur: De Wit Han Frans

Info: "Le Lotus et la Rose", 1998, traduction française 2002

[ religion ] [ philosophie ] [ exactitude de l'instant ] [ justesse du moment ] [ intraduisible ]

Commenter

Ajouté à la BD par Neshouma

fluide vital

La notion de shakti ou énergie divine, est fondamentale si l'on veut comprendre le monde du point de vue tantrique, et elle est devenue une part importante de la vision hindoue. Là où le culte shakta, dans certaines de ses manifestations, diverge de la norme hindoue, c'est lorsqu'il oublie que la déesse Shakti n'est pas la Réalité elle-même, mais seulement le principe qui modifie la Réalité et produit ainsi l'existence. Vénérer la Shakti en elle-même revient, en dernier ressort, simplement à vénérer le monde et à oublier la dimension de la transcendance. Cela ne peut que nous lier plus fermement que jamais à la roue de la vie et de la mort. La plus grande partie du mouvement tantrique, en particulier sous ses formes shivaïtes, évite cette erreur.

Auteur: Cross Stephen

Info: "Les voies de l'Hindouisme", 1996, traduction française 2016

[ paganisme ] [ brahmanisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Neshouma
Mis dans la chaine