Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 178
Temps de recherche: 0.136s

évolution

Les paléontologues étaient depuis longtemps conscients d'une contradiction apparente entre le postulat du gradualisme de Darwin, confirmé par les travaux de génétique des populations, et les trouvailles réelles en paléontologie. Suivre les lignes phylétiques à travers le temps semblait ne révéler que des changements graduels minimes, mais sans preuve claire d'un changement d'espèce vers un genre différent ou l'apparition graduelle d'une nouveauté évolutionnaire. Toute vraie nouveauté semblant toujours apparaître assez abruptement dans les archives fossiles.

Auteur: Mayr Ernst

Info: “One Long Argument: Charles Darwin and the Genesis of Modern Evolutionary Thought”, p.138, Harvard University Press, 1991

[ sauts ] [ mystère ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

passion

Pour réussir, les gens comme moi doivent se vouer entièrement à leur entreprise, un seul objectif à la fois. En plus, je suis douée pour ça ; la focalisation, la précision, la persévérance, les travaux de longue haleine. Or, les prescriptions non écrites de Liberty House, nos tables de la loi gravées dans l'air et sur le sable, enjoignent exactement l'inverse : papillonner, ne pas s'attacher, ne pas attacher, fuir la constance, l'exclusivité, la relation fusionnelle. Mais justement, ça me fait envie, moi, la fusion. Tant qu'à disparaître, autant que ce soit pour la bonne cause, absorbée par un corps étranger, fondue à lui comme une neige au feu — crépitante, exaltée, heureuse.

Auteur: Bayamack-Tam Emmanuelle

Info: Arcadie, Page 289, P.O.L, 2018.

[ jeunesse ] [ amour ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

science-fiction

Et puis il y avait eu l'arrivée de Piel Essiarf. Ce fou. Son excentricité essentielle et l'immense fortune héritée de ses parents avaient offert une ouverture incroyable, vrai coup de lumière dans la pénombre d'un solipsisme anthropomorphique sans issue.
Inspiré des travaux de Millar Gaichel, explorateur marginal du siècle précédent (un ufologiste passionné qui ingérait de très calculées doses de DMT tout en utilisant des lunettes spéciales afin d'élargir sa vision dans l'infrarouge et l'ultraviolet, tout ceci après s'être longuement rééduqué pour s'extraire au possible des préjugés culturels qui obstruaient ses sens), Piel Essiarf fit faire un bond immense à l'aventure du dépassement cognitif en combinant trois idées de recherches qu'il put faire développer "ensemble" via l'engagement de brillants chercheurs créateurs et l'intelligente utilisation des progrès technologiques de son époque. Sa première idée, la plus originale et la plus difficile, déverrouillait tout. On la nomme encore aujourd'hui "Désyntonisation et reconversion syntones des formes de vie a-syntones." Les deux autres, non moins aventureuses, étaient plus facile d'accès puisque nous parlons des biens connues MTCC (Modélisations théoriques de civilisations non issues du carbone) et ERENAM (Etude des rapports d'échelles entre nano, anthro et macro monde.)
Dès les premières découvertes issues de cette tri-méthodologie la science des "techno-signatures non humaines" prit son envol. Et beaucoup d'autres disciplines.
Énorme remise en perspective pour l'hubris des primates glabres de la 3e planète du système solaire. Mais c'est une autre histoire.

Auteur: Mg

Info: A la recherche de Zoul, 5 et 6 décembre 2018

[ dépassement ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vingtième siècle

Les théories en cours à l’époque (vers 1920) s’appuient notamment sur les travaux des sexologues Havelock Ellis, Karl Ulrichs et Richard von Krafft-Ebing. Ce dernier distingue plusieurs stades dans l’homosexualité féminine, moins étudiée pourtant que l’homosexualité masculine : la femme ne se trahissant pas par son apparence extérieure ou ses caractéristiques mentales, la femme choisissant de porter des vêtements masculins, la femme prétendant être un homme et enfin la femme ne présentant que ses organes génitaux comme attributs féminins – en somme, leurs pensées, leurs actions et leur apparence sont celles d’un homme. Havelock Ellis, lui, ne considère pas l’homosexualité comme une maladie, point de vue novateur pour son époque. Il a lui aussi sa propre échelle dans les degrés du saphisme : de l’amitié passionnée à "l’invertie active". (Havelock Ellis, Sexual Inversion, 1897, cité par F. Tamagne, Histoire de l’homosexualité en Europe Berlin, Londres, Paris, 1919-1939, Editions du Seuil, 2000, p. 239.) L’idée la plus audacieuse vient de Karl Heinrich Ulrichs, homosexuel lui-même, qui invente "la notion d’uranisme" à savoir pour un homosexuel masculin, avoir "une âme de femme dans un corps d’homme 78". Il va jusqu’à définir l’homosexualité masculine comme un "troisième sexe" et rencontre un grand succès en son temps. (Karl Heinrich Ulrichs, cité par F. Tamagne, Histoire de l’homosexualité en Europe Berlin, Londres, Paris, 1919-1939, Editions du Seuil, 2000, p. 233.) Concernant l’homosexualité féminine, moins étudiée, cette idée pourrait être inversée, à savoir qu’une femme homosexuelle aurait donc une âme d’homme dans un corps de femme.

Auteur: Compain Marthe

Info: note en bas de la page 174 de sa thèse sur M. Havet

[ genres sexuels ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

femmes-hommes

Leur première union était célébrée aux Fêtes de printemps, mais ils ne pouvaient entrer en ménage qu'après les Fêtes d'automne. Tant que duraient les travaux des champs, les vieux couples eux-mêmes étaient séparés ; les galants n'avaient pas non plus permission de rejoindre leurs promises, sinon de nuit et furtivement. Ils sautaient la haie et, se cachant des parents, faisaient leur cour ; surtout aux temps de la pleine lune, ils chantaient leurs aubades, en prenant grand soin de ne pas se laisser surprendre par le chant du coq. Sans doute, ces entrevues nocturnes étaient chastes. L'opposition entre les sexes était forte au point d'exiger pour leur rapprochement une longue préparation et des temps favorables ; l'union sexuelle paraissait si redoutable qu'elle était interdite pendant de longues périodes.

Auteur: Granet Marcel

Info: La religion des chinois

[ tradition ] [ Chine ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

intérêts

Les travaux de Nordhaus préconisent un objectif de réduction des températures bien inférieur à ce que demandent les experts du GIEC aujourd'hui. Pour Nordhaus, si la température globale grimpe de 2 degrés, on ne perd que 1% de PIB mondial. Dans ses dernières publications, en 2016, il évalue à 3.5 degrés le réchauffement global optimal afin de concilier croissance économique et réponse au défi environnemental. Cela ne correspond pas du tout à l'objectif de 1.5 degré défendu par le GIEC, qui explique qu'au delà de 2 degrés, les conséquences seront catastrophiques.
[...]
Avec son modèle, Nordhaus a cherché à faire une analyse coûts / bénéfices du changement climatique, avec d'un côté les pertes de productivité causées par le réchauffement, et de l'autre, les montants qu'il fallait investir pour réduire ce réchauffement, en faisant une transition énergétique vers un système décarboné. Avec ce modèle, Nordhaus vise bel et bien une réduction des émissions de gaz à effet de serre mais son objectif reste de maintenir une croissance économique via un réchauffement optimal, pas de changer le modèle et pour cela, il est critiqué par d'autres économistes ou par les écologistes qui demandent des changements drastiques.

Auteur: Pottier Antonin

Info: https://www.franceculture.fr/economie/le-nobel-deconomie-veut-reconcilier-ecologie-et-economie

[ court terme ] [ capitalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

ville

La nature, c’était Amphion où s’élevait le chalet acheté par ses parents, après leur mariage, à un comte polonais fils naturel de Napoléon. Dans cette "demeure marquée par l’amour", Grégoire de Brancovan avait entrepris des travaux pharaoniques pour transformer l’inconfortable masure en un palais entouré de magnifiques jardins. A l’approche du printemps, toute la famille partait s’installer au bord du lac Léman, le plus souvent jusqu’en septembre. Pour Anna de Noailles, Amphion symbolisa dès lors le paradis sur terre : "Oui, ce fut là le paradis". Durant toute sa vie, elle se partagea entre ces deux lieux à la fois réels et magiques : Amphion symbole du bonheur de l’enfance, de l’éden perdu, et Paris où elle connut l’amour et la gloire, délaissant pour un temps ses racines étrangères.

Auteur: Allard Marie-Lise

Info: Dans "Anna de Noailles, entre prose et poésie", page 61

[ campagne ] [ personnalité ] [ province ] [ aristocratie ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

moyen âge

Certes, l'importance de la bataille de Poitiers fait débat, mais la discussion n'occupe pas historiens et écrivains plus que de raison. Si on parle de 732, c'est au détour d'un paragraphe, d'une note de bas de page, pas plus, et Charles Martel ne devient pas l'objet central d'une polémique majeure. Mesurant la fortune éditoriale des grandes figures médiévales dans les biographies et les livres d'histoire entre 1790 et 1990, Christian Amalvi montre que c'est Jeanne d'Arc (780 oeuvres), suivie de loin par saint Louis (325), puis Charlemagne (170) et Louis XI (140) qui ont suscité le plus de travaux. Le vainqueur de Poitiers n'apparaît pas dans les 15 noms les plus cités.

Auteur: Blanc William

Info: Charles Martel et la bataille de Poitiers : de l'histoire au mythe identitaire

[ personnages ] [ historiques ] [ France ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

ouverture

On a tort de mépriser en bloc les sciences occultes : on trouve dans les travaux de leurs adeptes des documents d’une valeur réelle, et toutes contiennent quelques données déformées, amplifiées, mais réellement vraies […]. Avant de critiquer ces sciences, qu’on songe qu’elles synthétisent d’innombrables expériences, expériences de milliers d’années, dont la vie humaine est empreinte consciemment et surtout subconsciemment. Il s’agit d’une expérience en somme ancestrale.

Auteur: Vaschide Nicolas

Info: Essai sur la psychologie de la main, préface de Charles Richet, Paris, Rivière, 504 p.9, p. 31

[ paranormal ]

Commenter

Commentaires: 0

paranormal

De nos jours encore, nous appelons dédaigneusement sauvages les peuplades qui en savent plus que nous au sujet de la télépathie. Les voyageurs qui ont traversé l'Australie racontent par exemple que les indigènes correspondent entre eux par des signaux de feu et de fumée. Or, voici ce qu'en dit un indigène instruit, David Um'pton : "Le feu, la fumée ne servent'qu'à attirer l'attention. Supposez que je veuille transmettre un message à mon frère, habitant à 20 milles d'ici. Je ferai un signal de fumée ; après quoi je m'assiérai et je concentrerai mon esprit sur mon frère. La colonne de fumée sera aperçu, à plusieurs milles à la ronde par tous les noirs ; ils concentreront leur pensée et mettront leur cerveau en état de réceptivité. Mais mon frère seul sera touché par mon appel mental ; je pourrai alors lui transmettre le message que je désire".

Auteur: Westermann Ad.

Info: Revue Mélapsychique, juil.-août 1927, p. 275. Présentant les travaux de René Warcollier

[ transmission de pensée ]

Commenter

Commentaires: 0