Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
FLP, dictionnaire analogique intriqué, recherche mots et extraits tous azimuths.  ExemplesPunchlinesJeux et Passe-tempsChainesHumourRéparties.  ... Lire la suite >>
Search results: 658
Search time counter: 0.3842s

pensée-de-femme

Eh oui, pendant la grossesse, on a une drôle de perception du temps. D'un côté, il paraît s'allonger à l'infini :
- au début quand on attend d'avoir un vrai bébé dans le ventre et non un clone de Carapuce, une tortue Pokémon (on y revient...) ;
- au milieu quand on attend de le sentir bouger ;
- et surtout à la fin quand on compte les jours, les heures, les minutes qui nous séparent du premier câlin.

Auteur: Corre Montagu Frédérique

Info: Le cahier grossesse des paresseuses, semaine 33

[ enceinte ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

végétal

- Bien que certaines espèces vivent plus de cent ans, elles ne fleurissent qu'une seule fois.
- Il est impossible de déterminer à quel moment la floraison aura lieu car à l'heure actuelle, on ne connaît pas les déclencheurs de leur induction florale.
- De nombreuses espèces de bambous peuvent donner deux types de floraison: une partielle durant laquelle seulement quelques fleurs apparaîtront sur les hampes, sans incidence particulière sur l'environnement, ou une autre, grégaire, qui provoquera immanquablement de véritables catastrophes.

Auteur: Internet

Info: in Bambou les fleurs du mal, 30 mai 2011 par vertil

[ mystère ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

psychiatrie

Par "structure perverse", il faut concevoir un type de discours totalement distinct de celui de la névrose (hystérie ou obsessionnelle) et celui de la psychose (délirante principalement). Cette structure est intelligible à partir de l'oedipe, pivot de la conception lacanienne du Sujet. La structure perverse est caractérisée par l'affirmation et la démonstration (cf. notamment les textes de Sade) par le sujet, que seule la loi impérative de son désir propre importe et qu'elle prime sur la loi du désir de l'autre.

Auteur: Pirlot Gérard

Info: Les perversions sexuelles et narcissiques

[ égoïsme ] [ pouvoir ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

spiritualité

A l'occasion de la sensation, l'arhat perçoit la sensation, sait qu'il n'y a ni moi ni vision ni objet vu, mais la coopération de trois phénomènes coordonnés, bien que naturellement isolés, à savoir la connaissance, l'oeil et la forme sensible. Au moment de la sensation, l'ignorant conçoit un moi face à un objet qu'il désire ou repousse et cette méprise le livre au désir, lequel l'embourbe davantage dans l'erreur. Chez l'arhat, par contre, la sensation ne produit ni désir ni attachement.

Auteur: Bouddha

Info: Samyuttanikaya, the Books of the Kindred Saying, III, 96, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.36

[ zen ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

rupture

Les trois phrases qu'il faut prononcer pour rompre : "je te quitte", "c'est fini entre nous" et "je ne t'aime plus." Tant qu'elles ne sont pas formulées, tout est rattrapable. On peut s'engueuler autant qu'on veut, se traiter de tous les noms. Le jour où elles sont dites, c'est terminé : ces phrases provoquent un effet de cliquet ; impossible de revenir en arrière. Ce sont comme des mots de passe qui créent une impasse : les "Sésame ferme-toi" de l'amour.

Auteur: Beigbeder Frédéric

Info: L'Egoïste Romantique

[ définitif ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

songe

Rêve. Trois statues de la mort. L'une, un squelette; l'autre, un corps de phtisique portant une grosse tête ridicule comme dans les foires; l'autre, une statue de marbre noir. Toutes trois sur un piédestal dans une chambre, tandis que dans l'ombre d'un corridor se débattent des formes confuses et qui font peur. L'une après l'autre, descendant de leur piédestal et cherchant à m'attraper et me prenant par les bras et me tiraillant à elles, se disputent ma personne comme des raccrocheuses de trottoir.

Auteur: Goncourt Edmond et Jules de

Info: mémoires nov. 1855

[ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

traduction

En anglais comme en français, forger, to forge, a trois sens principaux : 1) "fabriquer", 2) "inventer" (une histoire), 3) "commettre un faux" (inventer faussement, forger de toutes pièces). Forger signifie "forgeur" et "faussaire", forgery "contrefaçon", "faux".
Pip, né dans une forge, fils adoptif d'un forgeron, est destiné (le contrat de travail existe déjà) à être forgeron. Narrateur, il est aussi le forgeron de l'histoire. Privé d'existence, il ne peut que vivre faussement, il commet un faux sous nos yeux dès qu'il s'invente un nom.

Auteur: Belletto René

Info: Les grandes espérances de Charles Dickens

[ triade ] [ vocabulaire ]

Commenter

Commentaires: 0

science-fiction

La deuxième fonction de la SF : la réflexion, l'avertissement (la première : l'émerveillement, la troisième : l'interrogation fondamentale, philosophique, métaphysique). La mise en garde, un procédé développé par les tous premiers auteurs, comme Orwell. Le procédé métaphorique est évidemment très utilisé par la SF, qui, en fait, se décale dans le temps pour mieux parler du présent. Je ne suis pas indifférent au monde dans lequel je vis, il m'inquiète, m'interroge, et c'est naturellement que ces questions et ces inquiétudes s'expriment dans mes romans.

Auteur: Bordage Pierre

Info:

[ prospective ] [ littérature ] [ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

idées arrêtées

Dans les sciences, il arrive souvent que les scientifiques disent : " Vous savez, c'est un très bon argument ; ma position est erronée ", alors ils changent d'avis et vous n'e les entendrez plus jamais proférer cette vieille opinion. Réellement. Ça n'arrive pas aussi souvent qu'il le faudrait, parce que les scientifiques sont humains et que le changement est parfois douloureux. Ça arrive cependant tous les jours. Je ne me souviens pas de la dernière fois qu'une telle chose soit arrivée en politique ou en religion.

Auteur: Sagan Carl

Info:

[ triade ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

nature

La forêt est douce et amicale. C'est la mer, qui est capricieuse ou la montagne. Mais la forêt est prévisible, et nettement moins déstabilisante que presque tous les autres lieux. Alors, qu'on ne peut en aucune manière faire confiance à la mer, à la montagne, ou aux gens, on peut sans réserve déposer sa vie entre les mains de la forêt. Car la forêt écoute et comprend, dis-je. Elle ne démolit pas mais restaure, et laisse les choses pousser. La forêt comprend tout, et contient tout.

Auteur: Loe Erlend

Info: Doppler

[ triade ] [ arbres ]

Commenter

Commentaires: 0