Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 55
Temps de recherche: 0.0446s

vanité

De bonne heure, je me suis éveillé au sentiment de l'universelle précarité.
Les uns s'éveillent au Durable; les autres au Précaire. Tel fut mon cas: en tout, je n'ai perçu que ce qui ne peut pas durer. Je me suis éveillé à l'Insubsistant. De bonne heure, l'Insubsistant fut mon idole. J'étais ivre de précarité, et le suis encore. Je savais que rien n'était appelé à durer, j'en souffrais et m'en délectais en même temps. Même le granit est décevant, comme tout ce qui a commencé.
Toutes proportions gardées, Diogène était aussi détaché de la vie que le Bouddha. (Ou plutôt: Diogène était un Bouddha cabotin, un Bouddha numéro. Fondamentalement, il était aussi attaché aux apparences que le sage hindou.)
On décèle chez le cynique des velléités de sauveur, il voulait effectivement l'amélioration des hommes. Ses extravagances n'étaient pas gratuites. La foule le sentait bien, et les raffinés aussi. On l'aimait et on le redoutait. Sa supériorité sur le Bouddha est de n'avoir pas eu une doctrine cohérente, élaborée, d'avoir voulu rendre les hommes libres et rien d'autre. Libres, et non libérés. (La libération n'est peut-être qu'une chaîne de plus, la plus subtile en apparence, la plus lourde en fait, car on ne s'en débarrassera jamais.)

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: Extrait de « Cahiers 1957-1972 »

[ instructeurs spirituels ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vanité

[…] étant donné que vous êtes toujours ici dans un corps physique, vous avez en commun avec tous les êtres humains, mais aussi avec tout ce qui est vivant sur cette planète, la vulnérabilité et la disparition finale de votre forme matérielle. La prochaine fois que vous affirmerez ne rien avoir en commun avec telle ou telle personne, rappelez-vous que vous avez au contraire beaucoup en commun avec elle : d’ici à quelques années – deux ans ou soixante-dix ans, peu importe -, vous serez tous les deux des cadavres en décomposition, puis simplement un amas de poussière et, à la fin, plus rien du tout.

Auteur: Tolle Eckhart

Info: Dans "Le pouvoir du moment présent" page 213

[ humilité ] [ expérience commune ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vanité

Les ego fonctionnent comme des bites : aucune conscience ne peut empêcher que ça se tende.

Auteur: Despentes Virginie

Info: Vernon Subutex, tome 2

[ prétention ] [ irrépressible ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

vanité

La mort est le résultat, le résumé de la vie, ou le total effectué qui énonce en une fois tout l’enseignement que la vie donnait en détail et par morceaux : elle nous apprend que toutes les aspirations, dont la vie est le phénomène, étaient chose inutile, vaine, pleine de contradictions, d’où le salut consiste à revenir.

Auteur: Schopenhauer Arthur

Info: Dans "Le monde comme volonté et comme représentation"

[ jugement dernier ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

vanité

Dans son Échelle du Paradis, saint Jean Climaque note qu'un moine orgueilleux n'a pas besoin d'être persécuté par le démon : il est lui-même son propre démon.

Je pense à X, qui a raté sa vie au couvent. Personne n'était mieux fait pour se distinguer dans le monde et y briller. Inapte à l'humilité, à l'obéissance, il a choisi la solitude et s'y est enlisé. Il n'avait rien en lui pour devenir, selon l'expression du même Jean Climaque, "l'amant de Dieu". Avec du sarcasme, on ne peut faire son salut, ni aider les autres à faire le leur. Avec du sarcasme, on peut seulement masquer ses blessures, sinon ses dégoûts.

Auteur: Cioran Emil Michel

Info: De l'inconvénient d'être né, Folio essais

[ prétention ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Le sous-projectionniste

vanité

Sa propre importance exige de passer la plus grande partie de sa vie offensé par quelque chose ou quelqu'un.

Auteur: Castaneda Carlos

Info: La roue du temps. Les chamanes de Mexico. Simon et Schuster, 2009, p. 230

[ frustration ]

Commenter

Commentaires: 0

vanité

Le trait distinctif de ces gens, c'est qu'ils sont absolument incapables de dissimuler leurs désirs, mais sont possédés du besoin irrésistible de les exprimer, immédiatement, dans toute leur laideur.
Quand ils se trouvent dans une société qui n'est pas la leur, ils commencent d'ordinaire par se sentir gênés, mais aussitôt qu'on les y a laissé prendre pied, ils deviennent insolents.
Le capitaine s'emballait déjà ; il marchait à grands pas en agitant les bras, n'écoutait plus les questions qu'on lui posait et parlait de lui-même avec une telle volubilité que la langue lui fourchait parfois ; alors, sans achever sa phrase il en commençait une autre.

Auteur: Dostoïevski Fédor Mikhaïlovitch

Info: Les Possédés

[ exister ]

Commenter

Commentaires: 0

vanité

Son pire défaut est de penser que son cerveau lui donne droit à certains privilèges.

Auteur: Malamud Bernard

Info: L'Assistant

[ arrogance ] [ condescendance ]

Commenter

Commentaires: 0

vanité

L'imagination, lorsqu'elle concerne l'homme lui-même, qui a de soi une meilleure opinion qu'il n'est juste, s'appelle Orgueil, et c'est une espèce de Délire, parce que l'homme rêve les yeux ouverts qu'il peut tout ce qu'il saisit par sa seule imagination, le considère donc comme réel, et en est exalté.

Auteur: Spinoza Baruch

Info: L'éthique

[ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0

vanité

... gardons-nous bien de révéler aux sots des vérités qu'ils ne sentiraient pas, ou desquelles ils abuseraient...

Auteur: Boyer Jean-Baptiste de marquis d'Argens

Info: Thérèse philosophe ou Mémoires pour servir à l'histoire du P. Dirrag et de Mlle Eradice

[ aristocratie ] [ élitisme ]

Commenter

Commentaires: 0