Chaine - "Colonialisme, Nord-Sud, Illusions, Sagesse et Sobriété."

colonialisme

Depuis l'établissement des dix différentes missions de la Californie septentrionale, les pères y ont baptisé 7701 indiens des deux sexes, et enterré seulement 2388.

Auteur: La Pérouse

Info: Carnets tome 2

[ religion ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

C'était simple, le monde des Européens, à commencer par leur langage était l'inverse du nôtre. La preuve c'est que la planisphère (...) représentait le globe terrestre à l'envers (...) : L'Europe en Haut, l'Afrique en bas alors que ça devait être le contraire.

Auteur: Chraibi Driss

Info: Vu, lu, entendu

[ humour ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

J'ai séjourné parmi les français à Québec et à Trois Rivières et ils m'ont enseigné les fondements de leur religion.
Mais plus j'en examine les mystères moins je vois la Lumière. Ce sont des histoires inventées pour nous faire croire en un feu imaginaire et nous entraîner, à travers le faux espoir d'un paradis que nous ne connaîtrons pas, dans un malheur inéluctable.

Auteur: Agouachimagan

Info: Algonquin 1611, cité dans Voix Indiennes, voix américaines, p. 27 Nelcya Delanoe, Joelle Rostrowsky, Albin Michel/Terres Indiennes

[ sagesse amérindienne ] [ enfumage ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Le changement du costume tribal pour celui de l'homme blanc fut brutal. Les effets sur la santé et le confort des enfants furent considérables. Notre premier grief fut d'avoir les cheveux coupés. Les hommes Lakotas ont toujours porté les cheveux longs. Plusieurs jours après avoir été tondus, nous nous sommes sentis bizarres et mal à l'aise. Si l'argument avancé était vrai, à savoir l'élimination des poux, pourquoi les filles n'avaient-elles pas subi le même traitement que les garçons?
La vérité, c'est qu'ils voulaient nous transformer. Les cheveux courts étant la marque distinctive de l'homme blanc, on nous l'imposa, alors que lui-même conservait sa propre coutume de se laisser pousser les poils du visage.

Auteur: Standing Bear

Info: sagesse amérindienne

[ usa ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Le Blanc veut toujours expliquer les choses. Le Fouyoughé vit sans se poser de question, avec un sentiment de merveilleux sacré. La vie est un miracle permanent. Mais le Blanc, ce fanatique du pourquoi, comment, a une âme pleine de goudron, à l'image de la nature disciplinée autour de lui.
Avec lui, la vie cesse d'être magique. Mitsinari croit nous sauver en nous proposant un ordre nouveau, avec un dieu comptable de nos péchés, son escouade de saints paludéens, souffrant de diarrhées, son cortège d'anges et de missionnaires très sûrs d'eux : ils sont la vérité et nous les sauvages à baptiser. Mitsinari parle tout le temps d'amour ! Ce mot qu'il roule avec gourmandise sous la langue et qu'il nous sert rôti, bouilli, braisé. Même s'il ignore ce qu'il signifie.

Auteur: Derey Jean-Claude

Info: Papoua

[ christianisme ] [ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

En 1955, à Bandung, en Indonésie, s'est tenue une conférence des peuples de couleur sombre. Les peuples d'Asie et d'Afrique se sont réunis pour la première fois depuis des siècles. Ils ne possédaient pas l'arme nucléaire, ni de forces aériennes, ni de forces navales. Mais ils ont discuté de leurs problèmes et ils ont découvert qu'ils avaient une chose en commun : l'oppression, l'exploitation, la souffrance ; ils avaient le même oppresseur, ils avaient le même exploiteur. Celui qui venait du Kenya appelait son oppresseur les Anglais ; celui qui venait du Congo appelait son oppresseur les Belges ; celui qui venait de Guinée appelait son oppresseur les Français. Mais quand on rassemblait les oppresseurs, ils avaient une chose en commun, ils venaient tous d'Europe. C'est l'Européen qui opprimait les peuples d'Asie et d'Afrique.

Auteur: Malcolm X

Info: dit quelques jours avant son assassinat

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

bon sens

Dans la nature, le lion ne prélève pas au-delà de ce qui lui est nécessaire. Il n'a pas d'entrepôt ni de banque d'antilopes.

Auteur: Rabhi Pierre

Info:

[ écologie ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

La culture occidentale ne se maintient que du désir du reste du monde d'y accéder.

Auteur: Baudrillard Jean

Info:

[ modèle ] [ envie ] [ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

ironie

- La civilisation occidentale, vous en pensez quoi ?
- Je pense que ce serait une bonne idée.

Auteur: Gandhi Mahatma

Info:

[ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

décadence

L'Europe de l'Ouest ne s'intéresse qu'à la grande bouffe. Elle est sous le joug du poulet, du vin et de l'abstraction.

Auteur: Hassan II du Maroc

Info:

[ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

La rupture demeure entre l'Orient et l'Occident, car ce dernier est détaché de son inconscient, alors que l'Orient tend à s'y identifier.

Auteur: Antier Jean-Jacques

Info: C.G. Jung, L'expérience du divin

[ rationalisme ]

Commenter

Commentaires: 0

être humain

Il y a plusieurs choses humoristiques en ce monde ; parmi elles, le fait que l'homme blanc se croie moins sauvage que les autres sauvages.

Auteur: Twain Mark

Info:

[ racisme ] [ nord-sud ] [ complexe de supériorité ] [ bêtise ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

Qu'est-ce que j'irais foutre en France ? Il y a quoi là-bas ? Tout le monde veut aller chez les blancs... hein ? ... Il parait que vous chiez dans l'eau potable...

Auteur: Flao Benjamin

Info: Kililana Song I, II

[ occident ] [ attraction ] [ WC ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Civilisation, orgueil des européens (...) Tu bâtis ton royaume sur des cadavres (...) tu es la force qui prime le droit. Tu n'es pas un flambeau mais un incendie.

Auteur: Maran René

Info:

[ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

On pourrait dire que l'antithèse de l'Orient et de l'Occident, dans l'état présent des choses, consiste en ce que l'Orient maintient la supériorité de la contemplation sur l'action, tandis que l'Occident moderne affirme au contraire la supériorité de l'action sur la contemplation.

Auteur: Guénon René

Info: La crise du monde moderne

Commenter

Commentaires: 0

pondération

La modération c'est ajuster l'indispensable et le nécessaire et réduire le superflu. Tant que nous ne réduirons pas le superflu, nous continuerons à être victimes de notre boulimie, car l'être humain est manipulé pour être insatiable. Un être humain qu'on installe dans l'idée qu'il n'a jamais assez, les gagneurs d'argent ne demandent que ça.

Auteur: Rabhi Pierre

Info: Il ne suffit pas de manger bio pour changer le monde: conversations avec Pierre Rabhi

[ sagesse ] [ avidité ] [ frugal ]

Commenter

Commentaires: 0

civilisation

L'incapacité patente de la culture occidentale à comprendre et à prendre au sérieux, l'expérience acquise des autres cultures dont certaines ont su apporter aux questions de survie des réponses radicalement différentes des siennes, constitue l'un des plus graves dangers pour l'avenir de notre planète.

Auteur: Heath Terrence

Info:

[ vingtième siècle ] [ imprévoyance ] [ égoïsme ] [ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

Le système qui s'est abondamment développé depuis plus d'un siècle a abouti à cette incroyable disparité économique: en 1820, l'écart de revenu entre les pays nantis et les pays "en développement" (quelle ironie dans ce terme!) était de 3 pour 1; en 1999, il était de 727 pour 1.

Auteur: Soeur Emmanuelle

Info: Richesse de la pauvreté

[ disparité ]

Commenter

Commentaires: 0

rapports humains

Ils manquent de technique ; nous voudrions bien sortir de l'impasse dans laquelle trop de technique nous a conduits : cette sensibilité saturée par l'Information, cette Culture distraite, "au second degré". Nous comptons sur leurs recettes pour revivre, eux sur les nôtres, pour vivre. On se croise en chemin sans toujours se comprendre, et parfois le voyageur s'impatiente ; mais il y a beaucoup d'égoïsme dans cette impatience-là.

Auteur: Bouvier Nicolas

Info: L'usage du monde

[ périple ] [ nord-sud ] [ avidité ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

En Somalie, nous savions apprécier les choses simples de la vie. Nous fêtions la pluie parce que cela signifiait que nous aurions de l'eau. Qui, à New York, se soucie de l'eau ? On la laisse couler en faisant autre chose dans la cuisine ; il y en a tant qu'on en veut, il suffit de tourner un robinet. C'est lorsqu'on est privé des choses qu'on les apprécie, et quand on n'a rien, on apprécie tout.

Auteur: Waris Dirie

Info: Fleur du désert : Du désert de Somalie à l'univers des top models, p.276

[ abondance ] [ frugalité ] [ contraste ]

Commenter

Commentaires: 0

cartésien

Ils se forcèrent à ricaner, mais leur rire se figea presque aussitôt sur leurs lèvres devant le regard de mépris dont la famille Kulongo les enveloppa : le regard d'éternité que les hommes de la brousse jettent depuis des siècles aux hommes des villes, un regard qui dit que seuls les lâches et les imbéciles essayent de cacher leur peur derrière un faux voile de dédain, que seuls ceux qui craignent la magie ont besoin de se moquer d'elle ostensiblement.

Auteur: Spinrad Norman

Info: Continent perdu

[ nord-sud ] [ rapports humains ] [ civilisation ] [ nature ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

- A cause de l'Occident! Nous avons tout l'argent, toutes les armes, nous sommes une véritable plaie. Nous exploitons tous les autres, nous envahissons tous les autres, nous ruinons tous les autres. Nous sommes obligés, pour maintenir nos sociétés à flot.

- Alors pourquoi tous les autres veulent-ils ressembler à l'Occident?

- C'est faux! Ils veulent juste qu'on les laisse tranquilles. En paix avec leur propre culture, at pas empêtrés dans une version dégénérée de la nôtre. Mais quand ils voient comme nous vivons, le fric, la luxure, c'est comme une drogue.

Auteur: McGahan Andrew

Info: Australia Underground

[ nord-sud ] [ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

visionnaire

Il ne faudra pas attendre longtemps après l'an 2000 pour que l'humanité ait à vivre des choses fort étranges qui se préparent déjà lentement.
La plus grande partie de l'humanité sera sous l'influence de l'ouest. Les prémices idéalistes que nous percevons déjà sont bien sympathiques en comparaison de ce qui vient. On verra apparaître, venant d'Amérique, une sorte d'interdiction de penser, non pas directe mais indirecte ; une loi qui aura pour but de réprimer tout penser individuel.
On assistera à une oppression généralisée de la pensée dans le monde. Et c'est dans cette perspective qu'il faut travailler grâce à la science de l'esprit. Il faut que l'apport des découvertes soit tel - et il le sera - qu'un contrepoids suffisant puisse être introduit dans l'évolution du monde...

Auteur: Steiner Rudolf

Info: en 1916

[ usa ] [ nord-sud ] [ prémonition ] [ oppression ] [ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

nord-sud

Edgard Morin constate : "La domination de l'Occident est la pire de l'histoire humaine dans sa durée et son extension planétaire".
Depuis plus de cinq cents ans, les Occidentaux dominent la planète. Or, je l'ai rappelé, les Blancs aujourd'hui, ne représentent guère que 12,8 % de la population mondiale. Par le passé, ils n'ont jamais dépassé 24%.
Domination minoritaire donc, mais domination féroce - et hautement organisée.
Quatre systèmes de domination se sont succédé dans l'Histoire.
1) D'abord celui dit des "conquêtes". Dès 1492, les occidentaux ont découvert les Amériques et pris possession des terres. Ils ont détruit ou mis aux fers des populations jusqu'alors inconnues.
2) Vint ensuite le temps du commerce triangulaire, de la déportation massive d'Africains noirs vers le continent américain dépeuplé par les massacre des Indiens.
3) Suivit un troisième système d'oppression occidentale : durant tout le XIX siècle se mit en place, surtout en Afrique, mais également en Asie, le système colonial. L'occupation militaire garantit l'accès direct aux ressources minières et agricoles............
4) .....Dans la perception des peuples du Sud, l'actuel ordre du capital occidental globalisé, avec ses mercenaires de l'Organisation mondiale du commerce, du fonds monétaire international, de la Banque mondiale, ses sociétés transcontinentales privées et leur idéologie néolibérale, représente le dernier, et de loin le plus meurtrier, des systèmes d'oppression advenus au cours des cinq siècles passés.

Auteur: Ziegler Jean

Info: La haine de l'Occident, page 122

Commenter

Commentaires: 0

femmes-hommes

- Ulik, comment trouvez-vous les femmes occidentales ?
- Très jolies.
- Merci. Mais les femmes Inuits ne sont-elles pas jolies ?
- Si, bien sûr. Mais deux paysages différents peuvent être également beaux.
- À votre avis, est-ce qu'une femme inuit serait heureuse en vivant ici ?
- Je crois qu'elle serait heureuse de découvrir tous ces produits de beauté que vous avez ici. Là-bas, elles essaient d'en fabriquer, mais elles n'ont pas grand-chose, à part la graisse de quelques animaux.
- Qu'est-ce qui lui plairait encore ?
- Elle pourrait apprendre une spécialité, un métier, comme vous. Mais peut-être n'en auraient-elles pas envie.
- Pourquoi ?
- Elles ont été habituées autrement. Et puis si elles avaient le même métier que les hommes, à quoi serviraient les hommes ?
- Mais c'est ainsi que ça se passe ici, vous savez, les femmes et les hommes font presque les mêmes métiers.
- Oui, je sais bien. J'ai compris que les femmes peuvent être aussi bonnes que les hommes, dans les métiers d'ici en tout cas. Même chez nous, certaines savent très bien conduire les chiens. Elles sont courageuses.
- Croyez-vous que les femmes d'ici sont aussi courageuses que les femmes inuit ?
- Ce n'est pas le même courage. Les femmes Inuits doivent affronter le froid, la faim, souvent la mort de leurs nouveau- nés, et, bien sûr, le risque de croiser un ours quand elles s'éloignent du camp.
- Et les femmes d'ici ?
- Je peux dire ce que je pense ?
- Mais bien sûr, Ulik.
- Je pense qu'elles sont très courageuses pour affronter la solitude. Même moi, au début, il m'était difficile de rester seul dans une chambre : cela n'arrive presque jamais dans mon pays. Mais j'ai compris qu'ici beaucoup de femmes vivent seules, sans homme.
- Mais elles l'ont peut-être choisi.
- Peut-être, mais choisie ou pas, affronter la solitude demande beaucoup de courage. Autant que pour affronter le froid ou un ours, même si ce n'est pas la même sorte de courage.
- Et, à votre avis, pourquoi vivent-elles seules ?
- Je ne sais pas, je n'ai pas encore tout compris de votre culture.
- Vous n'avez pas une idée ?
- Je pense qu'ici les femmes ne donnent pas l'impression qu'il faut les protéger. Alors peut-être que les hommes ne se sentent pas obligés de rester.
- Vous pensez qu'on reste près d'une femme pour la protéger ?
- Dans mon pays en tout cas. Autrement comment se nourrirait-elle ? Mais, bien sûr, c'est encore mieux si on continue à l'aimer. De toute façon, dans mon pays, les femmes doivent se marier et faire des enfants, nous sommes si peu nombreux.
- Donc vous trouvez les femmes d'ici très différentes des femmes Inuits ?
- En apparence, en tout cas. Ici les femmes parlent plus, j'en ai même vu commander les hommes.
- Alors, elles n'ont plus besoin des hommes pour les protéger ?
- Je ne sais pas. Je crois qu'elles en ont peut-être besoin, mais c'est devenu seulement un sentiment. Je crois qu'elles aimeraient se sentir protégées, même si elles n'en ont plus besoin. Mais peut-être que les hommes ici ne savent plus le faire.

Auteur: Lelord François

Info: Ulik au pays du désordre amoureux

[ dialogue ] [ nord-sud ] [ comparaison ]

Commenter

Commentaires: 0

sagesse

On ne vend pas un pays ou des gens se promènent dessus.

Auteur: Crazy Horse

Info:

[ colonialisme ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Mes jeunes gens ne travailleront jamais. Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver. Et la sagesse nous vient des rêves.

Auteur: Smohalla

Info: sagesse amérindienne

[ usa ] [ labeur ] [ abrutissment ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

L'homme blanc a exclu les Noirs de leur propre société et de leur propre système économique tandis qu'il forçait les Indiens à ingurgiter ce qu'il refusait aux Noirs.

Auteur: Vine Deloria

Info: Sioux, cité dans Voix Indiennes, voix américaines, p. 251.Vine Deloria, Jr. 2005

[ USA ] [ amérindien ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Cette verve comique soutenue par un réalisme intense... Une lumière crue et impitoyable met à nu les contradictions entre les paroles doucereuses des Blancs et leur comportement réel."

Auteur: Présence africaine

Info: à propos du livre de Ferdinand Oyono, Le vieux nègre et la médaille

[ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

religion

Esquimau :"Si je ne connaissais pas Dieu et le péché, irais-je en enfer?"
Prêtre :"Non, pas si tu ne savais pas."
Esquimau :"Alors pourquoi me l'as tu dit?"

Auteur: Dillard Annie

Info:

[ colonialisme ] [ conscience ]

Commenter

Commentaires: 0

racisme

Les arbres du Sud portent un étrange fruit,
Du sang sur les feuilles et du sang aux racines,
Un corps noir qui se balance dans la brise du Sud,
Étrange fruit suspendu aux peupliers.

Auteur: Meeropol Abel

Info: chanson Strange fruits, popularisée par Billie Holliday

[ colonialisme ] [ oppression ] [ usa ]

Commenter

Commentaires: 0

oppression

La dette est un puissant outil, très efficace et pratique, bien mieux que ce que le colonialisme n'ait jamais réalisé: parce que vous pouvez garder le contrôle sans avoir une armée, sans avoir d'administration à gérer.

Auteur: George Susan

Info:

[ argent ] [ libéralisme ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Pour une Indienne, l'université était un sport extrême. Elle méritait peut-être une médaille d'or pour avoir pris Histoire de l'Amérique et ne pas avoir tué tout le monde durant l'heure et demie où ils avaient couvert cinq siècles d'histoire indienne.

Auteur: Sherman Alexie

Info: Dix petits indiens

[ usa ] [ rage ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Lorsque les Blancs sont venus en Afrique, nous avions les terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés : lorsque nous les avons ouverts, les Blancs avaient la terre et nous la Bible.

Auteur: Kenyatta Jomo

Info: Aussi attribué à Desmond Tutu

[ missionnaires ] [ chiasme ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Quand je suis arrivé au pouvoir les multinationales recevaient 82 % des revenus de nos matières premières et nous 18%, aujourd'hui c'est l'inverse. J'ai fait ce qu'il fallait faire pour mon peuple, j'attends aujourd'hui qu'on m'assassine, comme ils l'ont fait avec Chavez.

Auteur: Morales Evo

Info:

[ capitalisme ] [ Bolivie ]

Commenter

Commentaires: 0

étrange

Maître, ils n'ont plus de corps, ils n'ont plus de chair. Ils ont été mangés par les objets. Pour se mouvoir, ils chaussent leur corps de grands objets rapides. Pour se nourrir, ils mettent entre leurs mains et leur bouche des objets en fer...

Auteur: Hamidou Kane Cheikh

Info: L'Aventure ambiguë

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

racisme

Un jour, l'histoire aura son mot à dire, mais ce ne sera pas l'histoire qu'on enseigne à l'ONU, à Washington, Paris ou Bruxelles, mais l'histoire qu'on enseignera dans les pays libérés du colonialisme et de ses marionnettes. L'Afrique écrira sa propre histoire. Une histoire faite de gloire et de dignité.

Auteur: Lumumba Patrice

Info:

[ colonialisme ] [ oppression ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Au commencement du XXIème siècle, les premiers Kényans blancs s'installent autour du lac. On leur a promis que ces terres seraient désertes ; il y a bien des indigènes, mais ils sont incapables de produire le moindre document attestant leur propriété sur cette plaine où depuis deux mille ans ils paissent leurs troupeaux.

Auteur: Audeguy Stéphane

Info: Nous autres

[ législation ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

L'adoption du système insensé des salaires des Européens engendre dans les nouveaux États africains une lutte pour le pouvoir d'une violence et d'une cruauté inouïes. Instantanément une nouvelle classe gouvernante apparaît, une bourgeoisie bureaucratique qui ne crée rien, ne produit rien, se contentant de gérer une société et de profiter de ses privilèges.

Auteur: Kapuscinski Ryszard

Info: Ebène

[ administration ] [ capitalisme ] [ privilèges ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Enfant, je savais donner. J'ai perdu cette grâce en devenant civilisé. Je menais une existence naturelle, alors qu'aujourd'hui je vis de l'artificiel. Le moindre joli caillou avait de la valeur à mes yeux. Chaque arbre était un objet de respect. Aujourd'hui, j'admire avec l'homme blanc un paysage peint dont la valeur est exprimée en dollars.

Auteur: Sagesse amérindienne

Info: De Chiyesa, rapporté par Teresa Carolyn McLuhan dans, Pieds nus sur la terre sacrée

[ Usa ] [ marchandisation ] [ nature ] [ méditation ] [ émerveillement ] [ magie ] [ consumérisme ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

A la capitale (du Togo), ils ont érigé un monument en hommage aux tirailleurs sénégalais de notre pays? Senghor a célébré ces brutes dans ces poèmes... ailleurs, on honore le soldat inconnu, défenseur de la patrie ; ici, nous faisons des monuments à des énergumènes qui ont sans cesse aidé l'occupant à massacrer leurs propres frères.

Auteur: Ananissoh Théo

Info: Un reptile par habitant, Continents noirs NRF Gallimard

[ absurde ]

Commenter

Commentaires: 0

question

A qui pensez-vous en parlant d'être civilisé ? A l'Indien qui vit en paix avec la nature ou au colon qui extermine tout un peuple, des femmes, des enfants, des vieillards, tout ça pour des terres ?
A l'esclave ou au maître ? A celui qui est enchaîné ou à celui qui a l'idée d'enchaîner un de ses semblables ?

Auteur: De Metter Christian

Info: Rouge comme la neige

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

En Argentine, on a voulu alphabétiser les gauchos au motif : "Ainsi tu ne te feras plus enfumer". Les gauchos refusèrent, disant : - si tu m'alphabétises tu me domines. Ils avaient compris, avant Michel Foucauld, que si tu acquiers le savoir du maitre, sans t'en rendre compte, tu avales sa structure de pouvoir.
L'éducation, c'est pareil.

Auteur: Mg

Info: 26 avril 2013

[ langage ] [ pouvoir ] [ école ] [ influence ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

[L'homme blanc] fait exploser les rochers et les laisse épars sur le sol. La roche dit "Arrête, tu me fais mal." Mais l'homme blanc n'y fait pas attention.
Quand les Indiens utilisent les pierres, ils les prennent petites et rondes pour y faire leur feu...
Comment l'esprit de la terre pourrait-il aimer l'homme blanc ? Partout où il la touche, il y laisse une plaie.

Auteur: Midal Fabrice

Info: L'essentiel de la sagesse amérindienne

[ écologie ] [ mineral ] [ profanation ]

Commenter

Commentaires: 0

Afrique

Il semble assez clair, avec le recul du temps, qu'un type comme Sankara, tué par le félon Compaoré, représentait tout ce que le colonialisme capitaliste pouvait honnir : frugalité, indépendance, désintéressement, jeunesse, idéal... Ne nous faisons aucune illusion, l'occident était, que ce soit en première ou cinquième intention, derrière son assassinat. Babyface Compaoré, qui prétendit plus tard en privé "c'était lui ou moi", savait qu'au niveau international les tenants du commerce seraient rassuré par sa mort. Il fut rapidement félicité par les gouvernements ivoirien et français, avant de remettre son pays sur la voie de la coopération, c'est à dire de la soumission à la dette des occidentaux. Sans rien faire pour s'opposer au salissement de la mémoire de son prédécesseur.

Auteur: Mg

Info: 31 aout 2015

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Je pense que la réponse à ces questions non posées, est que la communauté du cinéma a été aussi responsable de la dégradation de l'Amérindien et se moque de ses qualités, le décrivant comme sauvage, hostile et diabolique. Il est déjà assez difficile pour des enfants de grandir dans ce monde. Lorsque les enfants des Indiens regardent la télévision, et ils regardent des films, et quand ils voient leur race, comment elle est représentée dans les films, leurs esprits sont blessés, de ces manières que nous ne pourrons jamais connaître.

Auteur: Brando Marlon

Info: Lettre de Brando lue par Sacheen Littlefeather expliquant son refus pour l'Oscar du meilleur acteur

[ cinéma ] [ Usa ] [ médias ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, et l'un des plus riche au monde, est en effet mis aujourd'hui en coupe réglée par les seigneurs occidentaux de la guerre économique mondiale.
Premier producteur de pétrole en Afrique et huitième plus important du monde, le Nigeria est gouverné depuis 1965 par des juntes militaires successives. Il est à présent la proie impuissante de Shell, BP, Total, Exxon, Texaco et autres prédateurs. Et 70 % de sa population survit dans une misère abyssale. C'est sur cette réalité-là, bien sûr, que prospère la haine de l'Occident.

Auteur: Ziegler Jean

Info: La haine de l'Occident, p 34

[ économie ] [ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

Ecrasés militairement lors de la Grande Battue à travers la pampa, tirés comme des lapins à coups de Remington, livrés aux écoles religieuses ou comme esclaves aux estancieros qui s'étaient partagés leurs terres, parqués, acculturés appauvris, réduits au silence, mentant sur leur origine lors des rares recensements, oubliant leur culture, les Mapuche avaient traversé le siècle comme des ombres.
Des fantômes; En rayant vingt-cinq ans de traités signés avec l'Espagne, la Constitution de 1810 avait purement et simplement nié les Mapuche, les "gens de la terre" qui vivaient en nomades ici depuis deux mille ans.

Auteur: Férey Caryl

Info: Mapuche

[ argentine ] [ oppression ] [ dictature ]

Commenter

Commentaires: 0

colonialisme

(...) quand on y réfléchit, y a de quoi trouver ça drôle. Quand nous, les Indiens, on vivait ici il y a longtemps, avant l'arrivée des Blancs, y avait pas de réserve naturelle et pas d'animaux sauvages. Y avait que les montagnes, la rivière, les deux-pattes, les quatre-pattes, le peuple de sous la surface de l'eau et tout le reste. Il a fallu l'arrivée des Blancs pour rendre ce pays naturel et ces animaux sauvages. Et maintenant, il faut qu'ils votent une loi pour proclamer que la région est naturelle et la protéger contre eux-mêmes.

Auteur: Owens Louis

Info: Le chant du loup

[ usa ] [ absurde ]

Commenter

Commentaires: 0

littérature

De la conquête coloniale, il nous reste des livres, Loti ou Peyré, des mémoires, Lyautey ou Brazza, des images. Et ce musée, rebaptisé, mais dont on se souvient qu'il a été bâti pour l'Exposition coloniale de 1931. On venait voir les négresses à plateau, les crocodiles qu'on ne connaissait qu'à l'état de souliers ou de sac, les boas constrictors et les missionnaires barbus qui évangélisent les sauvages à coups de crucifix sur le crâne. Tarzan rencontre Jane dans la jungle, le docteur Schweitzer joue du Bach persuadé que c'est plus harmonieux que les tam-tams de Lambaréné, King-Kong s'échappe et terrorise le monde blanc, Tintin et Milou bouclent leur valise pour le Congo.

Auteur: Enard Jean-Pierre

Info: Un bon écrivain est un écrivain mort, Le musée des colonies, p.32-33

[ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

vingtième siècle

L'économie mondiale est l'expression la plus efficace du crime organisé. Les organismes internationaux qui contrôlent la monnaie, le commerce et le crédit pratiquent le terrorisme contre les pays pauvres et contre les pauvres de tous les pays avec une froideur professionnelle et une impunité à faire rougir de honte le meilleur des poseurs de bombes.

Auteur: Galeano Eduardo

Info:

[ inégalité ] [ pouvoir ] [ argent ] [ colonialisme ]

Commenter

Commentaires: 0

paradoxe

Et nous avons des pays dit civilisés qui ont abrogé chez eux la peine de mort pour les pires criminels et qui en même temps vont bombarder des pays moins développés qu'eux et y tuent les civils par centaines.

Auteur: Poutine Wladimir

Info: discours de février 2007

[ injustice ] [ nord-sud ]

Commenter

Commentaires: 0