Chaine - "Unus Mundus (regard holistique)"

musique

Mozart se rendait parfois compte, en un instant, d’une symphonie dont l’audition exigerait une heure. Comment ? En cessant d’être le Long Corps phénoménal connu du monde sous le nom de "Mozart" et en devenant une conscience intemporelle. […] L’intuition mystique fort analogue est, entre autres, une connaissance de la durée cosmique, perçue et comprise de la même façon intemporelle.

Auteur: Huxley Aldous

Info: Dans "Les portes de la perception", page 141

[ délocalisation ] [ esprit universel ] [ composition ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

unicité

Il m’a dit : "Ecoute la langue des mondes fixes dans les apparences de l’essence. Elles disent : Dieu, Dieu."

Auteur: Al Niffari Muhammad ibn ‘Abd al-Jabbar ibn al-Hasan an-Niffarī

Info: Le Livre des extases, page 102, traduit par Adonis et Donatien Grau

[ éternité ] [ spiritualité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

conscience

[…] ce dont nous faisons l’expérience comme étant l’esprit, par son mouvement à travers divers niveaux subtils, finira de façon naturelle par mouvoir le corps en atteignant le niveau du potentiel quantique et de la "danse" des particules. Il n’y a pas de fossé infranchissable ou de barrière entre ces deux niveaux. […]
Pour l’être humain, tout ceci implique une profonde unité dans laquelle les aspects mentaux et physiques participent l’un à l’autre de façon étroite. Aussi, l’intellect, les émotions et l’état global du corps se trouvent dans un même flux de participation fondamental. Il n’y a donc pas de division réelle entre psyché et soma.

Auteur: Bohm David

Info: Dans The undivided universe, page 386

[ monisme neutre ] [ chair-esprit ] [ être ] [ perceptions ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

spiritualité

Des visiteurs posèrent la question suivante à Sri RamaKrishna
"...on dit que vous avez atteint l'identité : donc vous êtes lui. Cependant vous continuez à parler à chacun de la divine Mère, d'Elle, de Toi... Si vous pouvez dire : je suis Lui, pourquoi usez-vous avec Dieu du mot Toi ?..."
Le Maître répondit :
"C'est, en dernière analyse, une question de conduite. J'ai vu Dieu, je l'ai embrassé de mon étreinte : j'étais l'existence infinie, l'Intelligence absolue, la Félicité. Mais je n'aurais pu demeurer dans cet état inconditionné en même temps que je demeurais ici-bas dans le limité. Car la-haut. Il n'y a plus de limites : chacun et tous ne forment plus qu'une seule existence infinie, qui est l'Inconditionné, l'Inexprimable. Vous ne sauriez le définir par quelques mots ! Quoi que vous profériez, vous n'exprimerez jamais que le fini. Il vous est instinctif de nommer Dieu : Roi, Elle, Mère, etc... Voyez, par exemple, l'échelle des 7 notes. Supposez que vous montiez la gamme : Do, Ré, Mi... jusqu'à la plus haute note. Que ferez-vous ensuite ?... Vous retournez à Do ! Une fois qu'il a atteint le Silence, ce point culminant de la vie, tout homme, dès l'instant qu'il ouvre la bouche, profère Do. Et Do, c'est Dieu."

Auteur: Muerji Dhan Gopal

Info: Le Visage du silence, Victor Attinger 1932

[ indiscriminé ] [ unicité ] [ musique ] [ analogie ] [ septénaire ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

initiation

Progressivement, une paix étrange envahit ma conscience.
Je n’avais plus froid, je ne me sentais plus fatigué et je n’avais plus faim. Le bruit de l’eau tombant en cascade se fit de plus en plus distant et devint étrangement apaisant. Je sentis que j’appartenais à ce lieu, que j’avais revenu chez moi. Le mur d’eau devint iridescent, un torrent fait de millions de prismes liquides. A mesure qu’ils coulaient, j’éprouvai la sensation de flotter vers le haut comme s’ils étaient immobiles et que moi, j’étais celui qui se mouvait. Me voilà volant à l’intérieur d’une montagne ! Je riais de l’absurdité du monde.

Auteur: Harner Michael

Info: Dans "La voie du chamane", page 48

[ état de conscience non ordinaire ] [ détachement ] [ zen ] [ océanique ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

absolu

III.20. Mais on ne connaît pas le Centre : l’essence de l’être ne peut être l’objet d’investigation.

Auteur: Patanjali

Info: Dans les Yoga-Sutras traduits par Françoise Mazet, page 138

[ perception ] [ inconscient ] [ impossibilité ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

vie

Le labyrinthe est parfaitement connu ; il nous suffit de suivre le fil sur les pas du héros. Et là où nous pensions trouver un monstre, nous trouverons un dieu ; là où nous pensions tuer l'autre, c'est notre propre ego que nous sacrifierons ; là où nous pensions cheminer vers un monde extérieur, nous atteindrons le centre de notre propre existence; là où nous pensions être seuls, nous serons avec le monde tout entier.

Auteur: Campbell Joseph

Info: Le Héros aux mille et un visages

[ initiatique ] [ sacrifice ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

dernières paroles

C'est du fond de mon lit que je vous parle….
J’ai encore beaucoup de peine à en parler de sang froid. Je veux seulement l’évoquer. Parce que c’est cette souffrance qui m’a abrasée, qui m’a rabotée jusqu’à la transparence. Calcinée jusqu’à la dernière cellule. Et c’est peut-être grâce à cela que j’ai été jetée pour finir dans l’inconcevable. Il y a eu une nuit surtout où j’ai dérivé dans un espace inconnu. Ce qui est bouleversant c’est que quand tout est détruit, quand il n’y a plus rien, mais vraiment plus rien, il n’y a pas la mort et le vide comme on le croirait, pas du tout. Je vous le jure. Quand il n’y a plus rien, il n’y a que l’Amour. Il n’y a plus que l’Amour. Tous les barrages craquent. C’est la noyade, c’est l’immersion. L’amour n’est pas un sentiment. C'est la substance même de la création. Et c’est pour en témoigner finalement que j’en sors parce qu’il faut sortir pour en parler. Comme le nageur qui émerge de l’océan et ruisselle encore de cette eau ! C’est un peu dans cet état d’amphibie que je m’adresse à vous. On ne peut pas à la fois demeurer dans cet état, dans cette unité où toute séparation est abolie et retourner pour en témoigner parmi ses frères humains. Il faut choisir. Et je crois que, tout de même, ma vocation profonde, tant que je le peux encore - et l’invitation que m’a faite Alain l’a réveillée au plus profond de moi-même, ma vocation profonde est de retourner parmi mes frères humains.
Je croyais jusqu’alors que l’amour était reliance, qu’il nous reliait les uns aux autres. Mais cela va beaucoup plus loin ! Nous n’avons pas même à être reliés : nous sommes à l’intérieur les uns des autres. C’est cela le mystère. C’est cela le plus grand vertige. Au fond je viens seulement vous apporter cette bonne nouvelle : de l’autre côté du pire t’attend l’Amour. Il n’y a en vérité rien à craindre. Oui, c’est la bonne nouvelle que je vous apporte……

Auteur: Singer Christiane

Info: Derniers fragments d’un long voyage

[ espérance ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

fusion

Lorsqu’on prend des photographies holographiques suivant des angles différents, les images individuelles peuvent être observées séquentiellement et séparément à partir de la même émulsion en répliquant les conditions originales de l’exposition. Ceci illustre un autre aspect des expériences visionnaires à savoir le fait que d’innombrables images tendent à se dérouler en une séquence rapide de la même région du champ expérimental.
Les images holographiques individuelles peuvent être perçues comme séparées mais elles font partie intégrante d’une matrice indifférenciée plus vaste de modèles d’interférence de lumière dont elles sont originaires.

Auteur: Grof Stanislav

Info: Psychologie transpersonnelle, page 57

[ hologramme ] [ unicité-multiplicité ] [ mystique ] [ explication ] [ intrication ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

émerveillement

Soudain, de derrière le bord de la lune, dans un grand ralenti d'une immense majesté, émerge un joyau bleu et blanc étincelant, une sphère légère, délicate, bleu ciel, parsemée de voiles blancs lentement tourbillonnants, s'élevant progressivement comme une petite perle dans une mer épaisse de mystère noir. Il faut un bon moment pour réaliser pleinement que c'est la Terre... chez nous. Ma vision de notre planète était un aperçu de la divinité.

Auteur: Mitchell Edgar

Info: The Way of the Explorer: An Apollo Astronaut's Journey Through the Material and Mystical Worlds: Easyread Large Bold Edition”, p.454, ReadHowYouWant.com

[ vue de l'espace ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

ailleurs

Cette paix d’outre-tombe que l’on éprouve quand on s’abstrait du monde. Je crus soudain percevoir un sourire en train d’envelopper l’espace. Qui souriait ? de qui émanait ce grand bonheur qui submerge les visages des momies ? En un instant j’avais rejoint l’autre côté, en un instant il me fallut en revenir, bien indigne de partager plus longtemps le secret des morts.

Auteur: Cioran Emil

Info: Dans "Oeuvres", page 1467

[ indicible ] [ Eternel ] [ au-delà ]

Commenter

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par Arcé
Is added to chains

unicité

Non, le vrai chercheur, celui qui a vraiment le désir de trouver, ne devrait embrasser aucune doctrine. Par contre, celui qui avait trouvé pouvait les admettre toutes, comme il pouvait admettre toutes les voies, toutes les fins. Plus rien ne le séparait de ces milliers d'autres doctrines issues de l’éternel et toutes imprégnées du Divin.

Auteur: Hesse Hermann

Info: Siddhartha

[ quête ] [ religion ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

croyances

J'ai traité des centaines de patients. Parmi ceux dans la seconde moitié de leur vie - c'est-à-dire les plus de 35 ans - il n'y en a pas un qui n'avait pas ce problème, en dernier ressort, de trouver une vision religieuse de la vie. On peut dire sans risque de se tromper que chacun d'eux est tombé malade parce qu'il avait perdu ce que les religions vivantes de tous les temps ont donné à leurs disciples, et qu'aucun d'entre eux n'a vraiment été guéri s'il n'a pas retrouvé sa vision religieuse.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: L'homme moderne à la recherche de son âme

[ nécessaires ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains

appartenance

Le Soi, atman, essence de l’être, est mis en lumière dans les Upanisad (VIIIe av. J.- C.). Cette dimension profonde, immanente, touche à l’universel: elle en cela supra- individuelle dans le sens où elle n’est ni limitée par un sentiment égocentré ni "encapsulée" dans la carapace individuelle. Elle est par nature non-distincte de Brahman, l’absolu. Qu’il s’agisse de l’atman ou du Brahman, la traduction couramment utilisée d’absolu ou de soi, ne restitue pas la nuance de vie, de dynamisme, impliqué dans ces termes sanskrits. Pour brahman, la racine BRH brmhayati, croître, faire accroître, suggérant une arborescence infinie en laquelle viennent s’inscrire l’univers et ses formes variées.
De même, le nom masculin atman a pour racine le verbe AN, respirer, vivre, se mouvoir, ce qui met en relief l’énergie inhérente de cette réalité intime diversement appelée principe de vie, âme individuelle, essence. Dans le Shivaïsme du Cachemire, en continuité avec les antiques Upanisad ; il est conçu comme Conscience-énergie, de même nature que en sa plénitude, et de ce fait nommé "le danseur", en analogie avec Siva-Nataraja. Sa nature est vie, vibration, conscience universelle.

Auteur: Colette Poggi

Info: Sept joyaux du tantra shivaïte : Rencontre avec sept maîtres du Cachemire médiéval. atman

[ hindouisme ] [ volutes ] [ fluide vital ] [ unicité ]

Commenter

Commentaires: 0
Is added to chains