absurde

Il n'y a pas de sot métier. Pardon, il y en a un. C'est d'être tailleur et de prétendre habiller un moine. Tout le monde sait que l'habit ne fait pas le moine et que, par conséquent, il n'est pas possible d'imaginer quelque chose de plus sot que le métier qui consiste à faire un habit pour un client qui a lui-même besoin d'être fait, n'existant pas. La chose, je l'avoue, ne paraît pas très intelligible.

Auteur: Bloy Léon

Info: Exégèse des lieux communs, Mercure de France 1968 <p.165>

Commentaires: 0

Commentaires

No comments