femmes-hommes

Entendez, Monsieur, que jamais femme n'aima autant mari que je vous ai aimé [...] et que vous ne pouvez ignorer quel traitement j'ai eu de vous [...] dont j'ai porté tant d'ennui et de déplaisir que, sans l'aide de la dame avec qui vous m'avez mise, je fusse désespérée. Mais à la fin, me voyant grande et estimée belle d'un chacun, fors de vous seul, j'ai commencé à sentir si vivement le tort que vous me tenez, que l'amour que je vous portais s'est converti en haine et le désir de vous obéir en celui de vengeance.

Auteur: Navarre Marguerite de

Info: l' Heptaméron, 16eS

[ comment se débarrasser des mecs ] [ répartie-féminine ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments