optimisme

La vérité c'est que Leibniz, ridiculisé par Voltaire, avait raison : nous vivons probablement dans le meilleur des mondes possibles, compte tenu de nos errements... je suis convaincu que notre monde actuel est la somme totale des pensées, efforts, actions d'une humanité qui est en gros pleine de bonne volonté. Et tout cela a abouti très exactement au MONDE QUE NOUS AVONS SOUS LES YEUX A L'INSTANT. Ce qui ne veut pas du tout dire qu'il soit parfait. Au contraire il est perfectible.

Auteur: Wilber Ken

Info: interviewé par J-F. Duval. Journal Construire, août 1998

[ amour global ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments