transcendance

Nos Kâ, qui sont nos moi spirituels, nous les montrent chacun d'une manière différente. Puisant à l'éternelle source de sagesse qui est cachée dans l'être de tout homme, ils nous donnent des lueurs de la vérité, comme ils nous donnent, à nous qui sommes instruits, le pouvoir d'opérer des merveilles. L'esprit ne doit pas être jugé d'après le corps, ni le Dieu d'après sa maison.

Auteur: Séti II vizir de

Info: Papyrus d'Anana

Commentaires: 0

Commentaires

No comments