peine capitale

Il y a quelqu'un qui a dit, quand on a été témoin d'un meurtre, on devient partisan de la peine de mort, quand on a été témoin d'une exécution, on devient partisan de l'abolition de la peine de mort... Enfin, ni le meurtre ni la peine de mort ne sont vraiment acceptables.

Auteur: Gong Ji-Young

Info: Nos jours heureux

[ dualité ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments