femmes-hommes

Leandro se souvient en détail d'un soir, de nombreuses années auparavant : il était rentré du conservatoire et Aurora lui avait demandé comment s'était passée sa journée. Bien, avait-il répondu laconiquement. Un léger gémissement de sa femme avait alors brisé le silence et Leandro avait découvert qu'elle pleurait. Il lui avait demandé pourquoi. Elle avait mis du temps à le lui dire. Lorsqu'elle s'intéressait à sa journée, elle attendait un peu plus qu'un "bien" pour toute réponse, avait simplement avoué Aurora. Elle s'était retirée dans leur chambre et n'avait jamais reformulé ce reproche de manière si explicite. Leandro sait que le compte à rebours instauré par la maladie ne compensera pas une vie entière. Il espère que tous les bons moments additionnés constitueront pour Aurora un bilan positif de leur vie en commun, mais personne ne pourra jamais lui pardonner ce qu'il en a soustrait, l'épargne stupide de ses émotions. Elle ne le méritait pas, elle avait oeuvré pour bâtir quelque chose de plus ardent, de plus riche.

Auteur: Trueba David

Info: Savoir perdre

[ couple ] [ communication ] [ déséquilibre ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments