refuge

Souffrir en attendant l'heure où l'on s'envolera vers d'autres mondes, d'autres lieux, les milliers de couleurs qui sévissent. La vie prend tant d'aspects différents, contradictoires, complémentaires, je voudrais en faire tout l'inventaire. La poésie est ma nourriture, mon sarment, ma bouée de sauvetage. Ecriture toujours possible contre le silence panique. Ceux pour qui les mots sont usés ont perdu tout simplement en eux le pouvoir d'émerveillement.

Auteur: Uguay Marie

Info: Journal, p 267

[ douleur ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments