réagir

Chaque minute ou tu penses au diable, tu aurais pu être en train de penser positivement. Refuse de flatter ces intérêts morbides pour tes propres fautes. Reprends-toi, repends-toi, secoue-toi et recommence encore.

Auteur: Underhill Evelyn

Info:

[ positiver ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments