dernières paroles

Ce n'est rien, ce n'est rien.

Auteur: Habsbourg-Lorraine François-Ferdinand de

Info: un révolutionnaire Serbe venait de leur tirer dessus alors qu'ils se promenaient dans les rues de la ville. Variante, adressées à son épouse, quand la voiture fonçait vers l'hôpital : Sophie, Sophie, ne meurs pas. Vis pour nos enfants. L'histoire à retenu cet événement comme le déclic qui amorça la première guerre mondiale

[ historique ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments