lecture

Quand il lisait ses yeux balayaient la page, son coeur dictait le sens mais sa voix était silencieuse et sa langue immobile. Chacun pouvait s'approcher et les invités n'étaient pas annoncés, et lors de nos visites, nous le trouvions ainsi plongé dans le silence, car il ne lisait jamais à haute voix.

Auteur: Saint Augustin

Info: impressionné par Ambroise, capable de lire sans le faire à haute voix, sorte d'exploit à l'époque

[ historique ] [ évolution ] [ perception ]

Commentaires: 0
Is added to chains

Commentaires

No comments