question

L'anthropologie et la linguistique ont déjà intégré nos connaissances de l'oralité et ce qui la différencie de l'écriture. Pour l'heure, la sociologie en a moins tenu compte, et l'historiographie pas du tout : comment interpréter les historiens de l'Antiquité qui, comme Tite Live, écrivaient pour être lus à voix haute ? Quel rapport existe-t-il entre l'historiographie de La Renaissance et l'oralité embaumée dans la rhétorique ?

Auteur: Ong Walter J.

Info: Oralité et écriture, la technologie de la parole, p 190

[ langage ] [ évolution ] [ lecture ] [ historique ]

Commentaires: 0
Is added to chains

Commentaires

No comments