question

Si le désir de lire ne s'apparente qu'à lire vite des textes de plus en plus courts, alors qu'en est-il de la lecture ? Et si plus personne ne se montre capable, voire désireux, de lire des oeuvres dignes de ce nom, qu'adviendra-t-il de l'imaginaire de notre société, de son intelligence ?

Auteur: Cayol Christine

Info: Pourquoi les Chinois ont-ils le temps ?

[ évolution ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments