durée

Le temps est plus fort que la douleur : il est le fleuve, elle est la rive. Le temps jette sans cesse ses alluvions sur la rive de la douleur et la recouvre. Puis, un jour, comme le veut la loi de la nature, de jeunes pousses se mettent à germer sur les alluvions du temps qui ont recouvert la douleur.
Graines d'espoir, de chagrin, de souci, d'envie.
Ces pousses crèvent la surface, écorchent le firmament.
Le temps est tout puissant.

Auteur: Mahasweta Devi

Info: La mère du 1084, Babel, p.82

[ souffrance ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments