souffrance

Il est impossible de revenir en arrière. Le temps passe inexorablement, assassin, fatal. Le temps est le Gange et la douleur sa rive. Les flots du temps déposent des alluvions sur la douleur. Un jour, des nouvelles graines éclosent et percent la couverture alluviale. Ces pousses veulent tendre vers le ciel. Graines bourgeonnantes de l'espoir, de la douleur, du bonheur de la joie.

Auteur: Mahasweta Devi

Info: La mère du 1084

[ matière ] [ transmutation ] [ cycles ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments