habillement

Dirions-nous de la livrée du tigre qu'elle n'est rien qu'une enveloppe de poils qu'il y a tous lieux de dissocier de ce qu'est pour nous le tigre ; qu'il nous faut en conséquence délivrer notre représentation du félin de cette particularité accessoire ?
Ce serait ineptie. L'espèce s'est donné cette apparence. Il s'agit d'une invention. Ce qui n'est pas rien. Avec l'être humain, ce n'est plus l'espèce qui choisit son apparence, c'est l'individu.

Auteur: Raynal Henri

Info: In le dictionnaire des mots manquants, page 162

[ animal particulier ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments