hypersensibilité

Avec une telle surface réactive, on comprend combien la susceptibilité est grande. Mais aussi l'humiliation. Un mot anodin, un geste minuscule, une remarque banale, et le surdoué est profondément blessé, décontenancé, surpris, de ce qu'il vit comme une agressivité dirigée. Alors il se ferme. Se verrouille. Ou explose. Ce qui, très souvent, laissera son entourage perplexe. Comment comprendre la source infime de ce comportement aussi surprenant qu'inattendu ? Nouvelle incompréhension réciproque. Nouveau malentendu. Nouvelle solitude annoncée.

Auteur: Siaud-Facchin Jeanne

Info: Trop intelligent pour être heureux ? : L'adulte surdoué

[ rapports humains ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments