soir

Au cours de la journée, mon corps obéit, et il obéit à tout ce dont je le charge, mais ensuite, une fois son office rempli, il m’envoie courir après le vent et me tire à vide, heureux. Je pense qu’il a raison, que c’est un bon âne, quand il rentre à l’abri, il veut y rester.

Auteur: De Luca Erri

Info: Trois chevaux

[ fatigue ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments