psychanalyse

L’une des différences entre la perspective jungienne et la perspective freudienne consiste dans le fait que la seconde fait plutôt de l’inconscient un lieu de désirs refoulés, en partie incestueux, mais placés là comme un réceptacle, quelle que soit ensuite leur activité ou ce qu’ils vont expliquer des pathologies des patients. La première démarche quant à elle envisage autre chose parce que l’inconscient possède de véritables propriétés créatrices.

Auteur: Delaigue Chrystel

Info: Jung/Platon quand le psychologue sort de la caverne

[ gourous ] [ comparés ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments