femmes-hommes

Comme j'ai tenté de le montrer dans la chaîne "genres sexuels et improvisation musicale" on voit chez beaucoup d'espèces combien les deux fonctions reproductrices : sédentaire pondeuse et inséminateur nomade, conditionnent depuis lurette les comportements. Au point que cela ait modifié génétiquement le cerveau en fonction du sexe ? Rien n'est moins sûr.
Reste que si la télépathie existe, sous quelque forme que ce soit : rêve, prémonition, etc. - Ce qui semble assez indéniable même si nous n'en n'avons aucun contrôle-, il se pourrait bien qu'on retrouve ces deux pôles. L'empathie passive de la femelle attentive aux besoins de sa progéniture assurerait une meilleure réception alors que l'attitude plus active du mâle, soucieux d'"exister", de dominer, de faire le show, pour trouver un réceptacle, tendrait à assurer une meilleure émission.

Auteur: Mg

Info: 7 août 2018

[ parapsychologie ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments