décor

Nous traversâmes un défilé qui déboucha sur un étang gelé bordé d'arbres noirauds plus contrefaits que des bossus, puis nous empruntâmes un raidillon parfois glissant, ce qui me contraignit à démonter afin de soulager Choucas. Au sommet, un monde étrange, comme hors du temps. C'était un vaste plateau bordé par une ronde pétrifiée. Toutes ces pierres feignaient d'être autant d'hommes et de femmes se donnant la main. Et les autres, plus loin, dressées seules ou en groupe, certaines fracassées, certaines érodées à l'excès, devenues maigres et pointues comme des lames ; puis celles gisant sur le sol, grands cadavres dont la peau grisâtre, tavelée de lichens, crevait le linceul de l'hiver.
J'avançai lentement, n'osant remonter en selle. J'avais l'impression de traverser un champ d'après bataille hanté par les défunts, tel que les bardes itinérants en décrivaient dans leurs récits.

Auteur: Dau Nathalie

Info: Livre de l'énigme, tome 1 : Source des tempêtes

[ étrange ]

Commentaires: 0

Commentaires

No comments