dernières paroles

C'est impossible et pourtant on aimerait tellement aider les gens à se préparer, de parler du suicide à qui que ce soit. Il ou elle se retrouverait immédiatement avec une bien trop lourde et inutile responsabilité. En fait, les jours où le moment approche on est même obligé d'éviter toute annicroche ou indice, avec qui que ce soit, pour qu'il ou elle ne puisse jamais se dire "c'est ma faute" ou "j'aurai du deviner". Ce n'est pas votre faute et vous ne pouviez pas deviner parce que je m'en suis assuré. Je suis désolé mais pour moi c'est mieux. Prenez soin de ma femme, la meilleure du monde pour moi, et de mes enfants qui sont tous les deux, vraiment, ceux que j'aurai aimé avoir, et même mieux. Je vous aime. Je vous aime tous. Merci de m'avoir aimé, ça m'a fait vivre. Alex

Auteur: Alexandre de Lamberterie

Info: In : Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie, texte trouvé dans l'ordinateur de son mari par sa femme

[ note de suicide ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments