chair-esprit

La première considération est qu'une personne développe sa sensibilité pour permettre à son corps de choisir lui-même sa nourriture. Ne penser qu'aux aliments et laisser l'esprit de côté est comme faire des visites au temple, lire les sutras et laisser Bouddha dehors. Il vaut mieux arriver à une théorie à partir de son alimentation quotidienne plutôt que d'étudier une théorie philosophique pour arriver à une compréhension de la nourriture.

Auteur: Fukuoka Masanobu

Info: La révolution d'un seul brin de paille : Une introduction à l'agriculture sauvage

[ source ]

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments