poésie

Parfois je ramasse

un poème blessé

qui meurt

entre mes mains

Je l’enterre

Et ma solitude s’accroît

Auteur: Koltz Anise

Info:

[ indicible ]

Commentaires: 0
Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments