canicule

......à la fin août, une chaleur étouffante était tombée sur la terre et sur l’eau, capable d’amollir les pensées et de troubler la vue. De la vapeur flottait sur les champs noirs, les oiseaux se taisaient, le paysage laissait échapper des soupirs inaudibles et la mer était lisse comme un plancher que l’on vient de repeindre.

Auteur: Jacobsen Roy

Info: Mer blanche

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments