rapports humains

Il suffit d’un regard pour vaciller, il suffit que quelqu’un tende sa main pour qu’on sente soudain combien on est fragile, vulnérable, et que tout s’écroule, comme une pyramide d’allumettes.

Auteur: Vigan Delphine de

Info: No et moi

[ sensibilité ] [ miroir ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Is added to chains

Commentaires

No comments