oppression mentale

Les problèmes surgissent lorsque la positivité devient une sorte d’attitude tyrannique permettant d’imputer aux personnes, systématiquement, sans aucun souci de justice, la responsabilité de leurs infortunes et de leur impuissance. Et ces problèmes se font plus graves encore lorsque ladite science du bonheur en vient à prétendre qu’une telle tyrannie de la positivité est empiriquement, objectivement fondée. Un monde où chacun est tenu responsable de sa souffrance réserve peu de place à la pitié et à la compassion.

Auteur: Illouz Eva

Info: Happycratie, p. 222

[ culpabilisation ] [ protestantisme ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments