formation rapide

Paulo Freire, l’éducateur brésilien en exil, a montré que l’on peut apprendre à lire et à écrire en six semaines à environ 15% de la population adulte de n’importe quel village, à quoi il faut ajouter 15 autres % pour qui l’apprentissage est plus lent. Dans ce but, il demande à son équipe de relever dans chaque village la liste des mots qui ont la signification la plus frappante pour l’ensemble des habitants. Généralement, ce sont des mots du vocabulaire politique et qui sont, par conséquent, l’objet de controverses. Les séances éducatives s’organisent ensuite autour de l’analyse des mots choisis. Les personnes qui assistent à cette réunion sont le plus souvent celles pour qui la politique présente un intérêt. Nous devons supposer qu’elles s’intéressent au dialogue et que, pour elles, apprendre à lire et à écrire ces mots-clefs veut dire un pas fait dans la direction d’une participation politique plus effective.

Auteur: Illich Ivan

Info: Dans "Libérer l'avenir" pages 150-151

[ lecture ] [ écriture ] [ pensée critique ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson
Mis dans la chaine

Commentaires

No comments