tendresse

Mais il y a l’affection. Et il y a l’affection mêlée de désir, grande chose. Dans chacun des livres que j’ai publiés vous trouverez, sous une forme ou l’autre, cette affirmation : "Ce qui m’importe par-dessus tout, c’est d’aimer." Mais il ne s’agit jamais d’amour. Il s’agit d’un composé d’affection et de désir, qui n’est pas l’amour.

Auteur: Montherlant Henry de

Info: Les jeunes filles (I/IV) : Les Jeunes filles

[ sexualité ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

Commentaires

No comments