question

Un seau plein d'eau peut contenir dix mille copépodes*, mais un serpent d'eau peut avoir besoin d'un marais pour lui seul, comme une baleine a besoin de grandes étendues de mer, ou un ours de la moitié d'un flanc de montagne. La question est de savoir s'il y a un avantage biologique à maîtriser son environnement lorsqu'on en a besoin en pareille quantité pour subvenir à ses besoins.

Auteur: Peattie Donald Culrose

Info: An Almanac for Moderns. April Sixteenth (p. 29) G.P. Putnam’s Sons. New York, New York, USA 1935. *Petit crustacé de quelques millimètres en taille

[ surpopulation ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

Commentaires

No comments