anachronie

Nous avons vu, d’autre part, que les psychologues s’imaginent que l’homme a toujours été mentalement tel qu’il est aujourd’hui ; et ce qui est vrai des psychologues à cet égard l’est tout autant des historiens, qui apprécient les actions des hommes de l’antiquité ou du moyen âge exactement comme ils apprécieraient celles de leurs contemporains, leur attribuant les mêmes motifs et les mêmes intentions ; qu’il s’agisse donc de l’homme ou du milieu, il y a évidemment là une application de ces conceptions simplifiées et "uniformisantes" qui correspondent si bien aux tendances actuelles ; quant à savoir comment cette "uniformisation" du passé peut se concilier par ailleurs avec les théories "progressistes" et "évolutionnistes" admises en même temps par les mêmes individus, c’est là un problème que nous ne nous chargerons certes pas de résoudre, et ce n’est sans doute qu’un exemple de plus des innombrables contradictions de la mentalité moderne.

Auteur: Guénon René

Info: Le règne de la quantité, chapitre "Les limites de l'histoire et de la géographie". p127

[ biais de temporalité ] [ décalage ]

Commentaires: 2

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

Coli Masson, colimasson@live.fr
2020-01-14 05:58
Merci d'avoir réfléchi à l'étiquetage :)
miguel, admin@admin.com
2020-01-14 13:54
j'aime