homme-animal

Sur mes genoux, l’animal ne connaît ni la peur ni le plaisir de la poursuite. C’est collé tout contre moi qu’il se sent le mieux. Il tient à la famille qui l’a élevé. Ce n’est certes pas une fidélité d’un genre extraordinaire mais le véritable instinct d’un animal qui a, sur terre, un nombre incalculable de parents par alliance mais peut-être pas un seul parent par le sang et pour qui, de ce fait, la protection qu’il a trouvée chez nous est sacrée.

Auteur: Kafka Franz

Info: Cahiers In-Octavo

[ réconfort ] [ fraternité ] [ chaleur ]

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

Commentaires

No comments