Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 79549
Temps de recherche: 0.0237s

évolution

La contre-tradition ne sera d’ailleurs, comme eux, faite que de "résidus" animés artificiellement et momentanément, ce qui explique encore qu’il ne puisse y avoir là rien de durable ; cet amas de "résidus" galvanisé, si l’on peut dire, par une volonté "infernale", est bien, assurément, ce qui donne l’idée la plus nette de quelque chose qui est arrivé aux confins mêmes de la dissolution. 

Auteur: Guénon René

Info: Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps Chap. XXXIX, LA GRANDE PARODIE OU LA SPIRITUALITÉ À REBOURS.

[ désagrégation ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

évangélisme

Clément d’Alexandrie, Stromates : Selon eux, dans les Traditions, l’apôtre Matthieu disait : "Si le voisin d’un élu a péché, c’est l’élu qui a péché ; car s’il s’était conduit comme la Parole l’y invite, même son voisin aurait rougi de son attitude et n’aurait pas péché."

Auteur: Quéré France

Info: In Évangiles apocryphes de France

[ chrétien exemplaire ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

anges gardiens

Certains trépassés vont même jusqu’à dire que nous sommes protégés de l’au-delà à tel point que même nos imprudences sont presque toujours compensées. Mais inversement, quand l’heure est venue, rien ne peut nous retenir.

Auteur: Brune François

Info: Les Morts nous parlent

[ destin inéluctable ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

voile sémantique

La connaissance de Dieu n’est possible qu’à ceux qui "ont cessé d’entretenir des opinions", - fût-ce des opinions aussi vraies qu’il est permis de l’être à des abstractions verbales.

Auteur: Huxley Aldous

Info: La philosophie éternelle

[ limitation onomasiologique ] [ langage masque ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

être humain

Chaque fois qu’une fonction naturelle à l’homme se perd, c’est-à-dire se trouve exclue de son exercice conscient et volontaire, un trouble général prend naissance. C’est pourquoi il est tout à fait naturel que le triomphe de la déesse Raison ait institué une névrotisation générale de l’homme moderne, c’est-à-dire une dissociation de la personnalité en tous points analogue à la dissociation actuelle du monde.

Auteur: Jung Carl Gustav

Info: Présent et avenir

[ rationnel ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

passion amoureuse

Nous en restons à peu près au même point en faisant découler l’opposition entre la civilisation et la sexualité du fait que l’amour sexuel est une relation à deux, où un tiers ne saurait qu’être superflu ou jouer le rôle de trouble-fête, alors que la civilisation implique nécessairement des relations entre un grand nombre d’êtres. Au plus fort de l’amour, il ne subsiste aucun intérêt pour le monde ambiant ; les amoureux se suffisent l’un à l’autre, n’ont même pas besoin d’un enfant commun pour être heureux. 

Auteur: Freud Sigmund

Info: Malaise dans la civilisation, page 44

[ antagonisme ] [ vie sociale ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

complexe psychologique

Le souvenir d’une satisfaction passée est à l’origine de toute pensée, et la tendance à retrouver la satisfaction passée est le moteur caché derrière le processus de pensée. Puisque le principe de réalité fait de ce processus une suite interminable de "détours", le moi expérimente la réalité avant tout comme hostile, et son attitude est avant tout une attitude de "défense" ; mais, d’autre part, puisque la réalité, par l’intermédiaire de ces détours, procure la satisfaction (bien que ce ne soit qu’une satisfaction "modifiée"), le moi doit rejeter ces tendances qui, si elles étaient satisfaites, le détruiraient. La défense du moi est ainsi une lutte sur deux fronts. 

Auteur: Marcuse Herbert

Info: Dans "Eros et civilisation", trad. de l'anglais par Jean-Guy Nény et Boris Fraenkel, éditions de Minuit, Paris, 1963, page 39

[ topologie freudienne ] [ boucles rétroactives ] [ cognition ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

dilution narrative

Ainsi naît l’allégorie. Elle n’est pas la même chose que le symbolisme. Celui-ci constate un rapport mystérieux entre deux idées, l’allégorie donne une forme visible à la conception de ce rapport. Le symbolisme est une fonction très profonde de l’esprit. L’allégorie est superficielle. Elle aide la pensée symbolique à s’exprimer mais elle la compromet en même temps en substituant une figure à une idée vivante. La force du symbole s’épuise dans l’allégorie.

Auteur: Huizinga Johan

Info: L'automne du Moyen Age

[ définition ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

camarde

La seule manière saine et noble, et d'ailleurs aussi — je veux ajouter cela expressément — la seule manière religieuse de considérer la mort consiste à la rencontrer et à l'éprouver comme une partie, comme un complément, comme une condition sacrée de la vie, et non pas — ce qui serait le contraire de la santé, de la noblesse, de la raison et du sentiment religieux — de l'en séparer en quelque sorte, de l'y opposer, ou même d'en faire un argument contre elle.

Auteur: Mann Thomas

Info: La Montagne magique

[ faucheuse ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

mésinterprétation

Pour être honnête, même les nazis n’ont pas réussi à délirer autant à propos de Nietzsche que Heidegger. Lisez son cours sur Nietzsche en deux volumes : tout y est faux de bout en bout. Dès le début, Heidegger explique qu’il ne va pas parler de ce que Nietzsche a écrit, mais de ce qu’il n’a pas écrit. Voilà comment il justifie cette méthodologie pour le moins curieuse : "Si notre connaissance se limitait à ce qui fut publié par Nietzsche même, nous ne pourrions jamais apprendre ce que Nietzsche savait déjà, ce qu’il préparait et ne cessait de mûrir, mais qu’il retint." Avec ces prémisses, Heidegger explique que l’éternel retour est une découverte essentielle, majeure, montrant que Nietzsche est un penseur de l’Être, de ce qui perdure et revient au-delà du défilé des événements, et qu’il serait donc heideggérien avant la lettre. Le plus curieux, c’est que les philosophes français de l’après-guerre, Derrida et Deleuze en tête, aient pris cette lecture au sérieux. Je ne sais pourquoi, dans l’université française, s’est propagé le mythe selon lequel Heidegger serait le grand philosophe du XXe siècle. C’est d’autant plus incompréhensible que ces dithyrambes sur Heidegger ont commencé juste après l’Occupation, preuve que nous ne sommes pas trop rancuniers.



La réalité, c’est que Nietzsche est le penseur le plus anti-heideggérien qui soit : pour lui, l’éphémère est plus important que l’éternel, le devenir a plus de valeur que l’Être, la surface est la véritable profondeur. Moi, j’admire Nietzsche parce qu’il a su prendre sur ses frêles épaules deux millénaires de philosophie idéaliste, et qu’il les a renversés. Je ne m’explique toujours pas comment il a eu la force de mener à bien un tel combat, alors qu’il avait une santé fragile et une trajectoire rien de moins que précaire. Mais c’est l’exploit de Nietzsche.

Auteur: Rosset Clement

Info: Entretien

[ détournement ] [ résumé ] [ critique ] [ vacherie ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel