Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 79928
Temps de recherche: 0.2376s

incarnations

Rien en ce monde n'est évanescent. Tout continue d'exister par les traces que nous laissons dans le champ cosmique d'in-formation. Nous, les humains, créons un registre akashique des expériences de toute notre vie, registre qui peut être aussi bien consulté par nous que par autrui, ce qui nous confère une sorte d'immortalité.

Auteur: Laszlo Ervin László

Info: Science et champ akashique

[ singularités participantes ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

multivers

Il est tout à fait raisonnable de croire que cet univers n'est pas tout ce qui existe. Il y a également un méta-univers qui est le fondement premier, la matrice quasi permanente et peut-être infinie de l'univers que nous observons et habitons.



Les cosmologies du méta-univers ont un potentiel explicatif énorme. En effet elles peuvent éclaircir les principes selon lesquels notre univers est apparu doté des remarquables propriétés qui sont les siennes actuellement. Une telle explication est nécessaire, car il est peu probable qu'un univers comme le nôtre ― avec des galaxies et des étoiles, de la vie sur cette planète et peut-être d'autres planètes viables ― soit né d'un heureux hasard. Selon les calculs de Roger Penrose, la probabilité de tomber sur notre univers par sélection aléatoire, sur toutes les diverses possibilités d'univers, est de une sur 10 exposant 10 exposant 23. Ce chiffre, trop grand pour être concevable, indique une improbabilité de dimensions astronomiques. Penrose considère la naissance de notre univers comme une "singularité" où les lois de la physique normale ne "tiennent" pas".

Auteur: Laszlo Ervin László

Info: Science et champ akashique

[ cosmos anthropo-décrit ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

niveaux vibratoires

Tout est énergie, et c’est là tout ce qu’il y a à comprendre dans la vie. Aligne-toi à la fréquence de la réalité que tu souhaites et cette réalité se manifestera. Il ne peut en être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique.

Auteur: Einstein Albert

Info:

[ réalités ] [ ondes ] [ battements ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

cinéma

Le monde sonore est beaucoup plus vaste que le monde visuel.

Auteur: Straub Jean-Marie

Info: Entretien paru dans les "Cahiers du cinéma", n°260-261, oct.-nov. 1975 - cité dans "Passage du cinéma", éd. Ansedonia, p. 352

[ comparaison ] [ domaines perceptifs ]

 
Commentaires: 3
Ajouté à la BD par Benslama

dasein

La rose est sans pourquoi, mais elle n'est pas sans raison. "Sans pourquoi" et "sans raison" ne disent pas la même chose. C'est seulement cela que la sentence en question devrait d'abord rendre plus clair. Le rose, pour autant qu'elle est quelque chose, ne sort pas du domaine où le très puissant principe (de raison) exerce sa puissance. Et pourtant la façon dont elle appartient à ce domaine est particulière, différente par conséquent de la manière dont nous autres hommes y séjournons. Bien courte, à vrai dire, serait notre pensée, si nous admettions que la sentence d'Angelus Silesius, n'a d'autre sens que d'indiquer la différence des manières dont la rose, dont l'homme, sont ce qu'ils sont. Ce que le sentence ne dit pas - et qui est tout l'essentiel - , c'est bien plutôt ceci qu'au fond le plus secret de son être, l'homme n'est véritablement que s'il est à sa manière comme la rose - sans pourquoi.

Auteur: Heidegger Martin

Info: A propos de "La rose est sans pourquoi" d'Angelus Silesius, dans "Le principe de raison", trad. André Préau

[ commentaire ] [ conscience immédiate ] [ support poétique ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

abandon mystique

Tu dois être limpide et habiter l'instant



Pour qu'en toi Dieu se voie et doucement repose.

Auteur: Silesius Angelus

Info:

[ réceptivité ] [ accueil ] [ foi ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

poète mystique

Salué par les plus grands, de Leibniz à Heidegger, en passant par Hegel et Schopenhauer, l'écho de son oeuvre sur la pensée profane n'a cessé de s'amplifier. En nombre de points, et sans doute pour l'essentiel, la méditation de Silesius nous apparaît aujourd'hui proche du Zen.

Auteur: Munier Roger

Info: A propos d'Angelus Silesius

[ influence ] [ similitude ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

retour du refoulé

Aussi bien dirions-nous que la découverte de Freud est cette vérité que la vérité ne perd jamais ses droits.

Auteur: Lacan Jacques

Info: Dans "Ecrits", page 467

[ psychanalyse ] [ résumé ] [ inconscient ] [ névrose ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

émancipation bourgeoise

L’auteur de La Philosophie dans le boudoir comprit également que la condamnation de la vénération de la femme devait s’accompagner d’une défense des droits sexuels de celle-ci – le droit de disposer de son propre corps, comme le diraient aujourd’hui les féministes. Si l’exercice de ce droit, dans l’utopie de Sade, se réduit au devoir de devenir l’instrument du plaisir d’autrui, ce n’est pas parce que le Divin Marquis détestait les femmes mais parce qu’il haïssait l’humanité. Il avait perçu, plus clairement que les féministes, qu’en régime capitaliste toute liberté aboutissait finalement au même point : l’obligation universelle de jouir et de se donner en jouissance. Sans violer sa propre logique, Sade pouvait ainsi tout à la fois réclamer le droit, pour les femmes, de satisfaire complètement leurs désirs, et jouir de toutes les parties de leur corps, et de déclarer catégoriquement que "toutes les femmes doivent se soumettre à notre plaisir". L’individualisme pur débouchait ainsi sur la répudiation la plus radicale de l’individualité. […] Ce n’est pas seulement dans la pensée de Sade mais dans l’histoire à venir si exactement préfigurée dans l’excès même, la folie et l’infantilisme de ses idées – que la défense de la sphère privée aboutit à sa négation la plus poussée, que la glorification de l’individu conduit à son annihilation. 

Auteur: Lasch Christopher

Info: Dans "La culture du narcissisme", trad. Michel L. Landa, éd. Flammarion, Paris, 2018, page 123

[ anti-sentimentalisme ] [ extrémisme philosophique ]

 
Mis dans la chaine

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson

signifiant

Si j’ai dit que l’inconscient est le discours de l’Autre avec un grand A, c’est pour indiquer l’au-delà où se noue la reconnaissance du désir au désir de reconnaissance. Autrement dit cet autre est l’Autre qu’invoque même mon mensonge pour garant de la vérité dans laquelle il subsiste. À quoi s’observe que c’est avec l’apparition du langage qu’émerge la dimension de la vérité. 

Auteur: Lacan Jacques

Info: Dans "Ecrits", page 524

[ nouage ] [ sens singulier ]

 

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson