Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Nuage de corrélats : pour l'activer, cochez seulement catégorie et tag dans la recherche avancée à gauche.
Résultat(s): 78999
Temps de recherche: 0.0477s

enfant

Le samedi matin, les parents avaient le droit de venir plus tôt. Le professeur s'est arrêté dans la chambre de notre fils. Il l'a contemplé longuement, avec amour et même admiration. Je savais qu'il appréciait sa manière de lutter. Un grand professeur peut éprouver de la considération pour un petit enfant. Curieusement il n'a pas tâté son pouls, n'a pas vérifié les courbes des machines. Il l'a embrassé et nous a proposé de le suivre dans son bureau, il nous a fait asseoir, nous a demandé de poser nos mains sur la table de fer. Il a pris nos mains qu'il a enveloppées dans les siennes. Puis il a levé les yeux et, le regard embué de larmes, nous a annoncé que c'était fini.

Auteur: Adler Laure

Info: A ce soir

[ mourir ] [ émotion ] [ mort ]

Commenter

Commentaires: 0

justification

Mon fils âgé de 6 ans revint un jour d'une visite de sa classe au musée de la Science, habits et cheveux humides, en train de sécher. Il me dit qu'il faisait VRAIMENT chaud dans le musée et qu'ils avaient sué toute la journée. Interrogé plus avant il m'expliqua que lui et 4 autres copains avaient été jouer à l'extérieur et qu'il avait été éclaboussés. Quand je lui demandais comment il avait été éclaboussé, il m'expliqua qu'un des autres garçons avait voulu le gicler et que quand il avait essayé de reculer pour l'éviter, il avait glissé et était tombé dans une flaque (il n'avait pas plu depuis plus d'une semaine). Il s'avère que la flaque était une des grandes fontaines de la ville.

Auteur: Internet

Info:

[ gamin ]

Commenter

Commentaires: 0

écriture

Lorsque je commence un roman, je ne sais ni d'où je pars, ni où je vais, je ferme les yeux et je dicte, m'abandonnant à quelque chose dont je ne connais pas la nature. [...] Il faudrait quand même en finir un jour avec cette plaisanterie du roman " vrai " parce que vécu...les meilleures descriptions de la peste sont dans le Journal de la peste, de Defoe, qui n'avait jamais vu une épidémie de peste. Pour l'artiste, le réel ne sera jamais le vrai, ni la vie le vivant. [...]
Le réalisme n'est qu'une technique au service de l'invention. Les écrivains les plus réalistes sont seulement des contrebandiers de l'irréel. Le réalisme est une mise en scène cohérente du mythe.

Auteur: Gary Romain

Info: La nuit sera calme

[ aventure ]

Commenter

Commentaires: 0

absurde

Il existe peu de choses aussi hilarantes que les appréciations rendues par les administrations étatiques lorsqu'il s'agit de jauger - à fin de subvention - un fait artistique. Leurs explications, à mettre en miroir avec les justifications des artistes créateurs, sont subordonnées à des règlements que des pions appliquent scrupuleusement afin de ne pas prêter le flanc au moindre risque de se faire blâmer. Et peut-être virer.
Nous avons là le canevas principal des rapports humains au sein des hiérarchies de sociétés, toutes devenues de fait soviétoïdes. L'ombre portée du groupe conditionne le comportement de l'individu. Ainsi astucieusement mise en scène, toute véritable "sincérité" ou "vérité" artistique, donnera une rencontre désopilante lorsqu'un fonctionnaire viendra à y être confronté. Et surtout : à en parler.

Auteur: Mg

Info: 14 juin 2014

[ beaux-arts ] [ officialité ] [ humour ] [ institutionnels ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

postérité

Le temps est clément aux ouvrages qui content de grands prodiges et l'oubli n'engloutit pas aussi aisément les projections de l'imaginaire que les représentations de la réalité.
Dans la production même d'écrivains féconds comme HG Wells, le souvenir collectif opère un tri qui sauvegarde l'héritage de l'étrange. Qui, hors les spécialistes, a lu de nos jours les romans sociaux de cet éminent auteur ?
Mais qui n'a pas rencontré l'homme invisible ou le voyageur du temps ?
Et que serait-ce si l'on exhumait les noms de contemporains de Jules Verne, de Wells, de Conan Doyle, de Lovecraft, de Maurice Renard, qui, plus célèbres qu'eux peut-être et mieux considérés par la critique du temps, n'eurent jamais droit pourtant à ces petites résurrections que sont autant de lectures.

Auteur: Spitz Jacques

Info: L'oeil du purgatoire, L'expérience du Dr Mops, extrait de l'introduction de la collection Ailleurs et demain/classiques, où parut ce volume en 1972

[ conservation ] [ chef d'oeuvre ]

Commenter

Commentaires: 0

Mis dans la chaine

désir

De nos jours, la nudité féminine n'a plus rien d'obscène. Elle est même courante en publicité, qu'il s'agisse de vendre des shampooings, des produits de beauté, de la lingerie fine, des soins de chirurgie esthétique ou même des voitures. Mais on nous montre toujours un type de corps bien particulier, très normatif, svelte avec peu de hanches et de poitrine. Si, en revanche, le modèle avait dix kilos de plus, des seins qui tombent et des fesses en forme de tambour, la même image nous paraîtrait bel et bien obscène. Car le sexe ne se situe pas seulement dans nos parties génitales, mais d'abord et surtout dans notre tête, et notre cerveau, hélas, pense le plus souvent comme on lui a appris à penser.

Auteur: Etxebarria Lucia

Info: Ce que les hommes ne savent pas : Le sexe vu par les femmes

[ formatage ] [ standardisation ] [ couple ]

Commenter

Commentaires: 0

confusion

Le psychiatre lui avait demandé de dresser deux listes séparées, l'une du côté gauche de la page, l'autre du côté droit. A gauche, il devait écrire des phrases commençant par "Je veux". A droite, des phrases commençant par "J'ai besoin de". Elles n'allaient pas nécessairement par deux. En fait, il pouvait très bien noter successivement cinq volontés pour un seul besoin, s'il le souhaitait, même si le professeur Sturrock avait dit qu'il était sans doute préférable de viser un nombre égal de réponses. Il lui avait aussi dit de ne rien écarter de ce qu'il lui venait à l'esprit. "Je veux la paix dans le monde" n'était ni plus ni moins important, pour le psychiatre, que : "J'ai besoin d'une barre de chocolat."

Auteur: Campbell Alastair

Info: Tout est dans la tête

[ psychiatrie ]

Commenter

Commentaires: 0

réconfort

L'adoration d'une vérité se double ainsi toujours d'une indifférence à l'égard du contenu de cette vérité même. Il arrive même parfois à de tels fanatiques, lorsqu'ils en viennent à douter de leur idole ou de leurs idoles successives, de ne trouver d'apaisement que dans une dévotion envers une cause humble mais indiscutable, par exemple la vérité arithmétique. Celui qui a cru en tout mais aussi douté de tout peut très bien faire, en fin de carrière, un excellent expert-comptable : l'établissement d'additions justes et de comptes exacts lui offrant enfin l'occasion d'une indubitable et interminable jouissance du vrai. Ainsi Bouvard et Pécuchet, après avoir tâté de tout, devaient-ils en revenir, selon le projet de Flaubert, à leur projet initial de copistes scrupuleux et irréprochables.

Auteur: Rosset Clément

Info: Le principe de cruauté, P. 46

[ refuge ] [ maniaco-dépressif ]

Commenter

chair-esprit

À une époque et dans un monde, je veux dire un type de société, où la chair, alors même que l'on tend à l'exhiber toujours plus, est au fond la grande vaincue du combat interminable entre le corps et l'esprit, entre le concret et l'abstrait, entre ce qui a un sens et le symbole ou le signe qui prétendument le montre, je crois, je sais qu'il est urgent de se mettre en quête de tout ce qui peut permettre de la rétablir à son rang de suc, de soleil et de sagesse véritables des hommes. Faites l'amour, ne faites pas la haine. Et ne faites pas non plus l'ange, ou bientôt vous ne pourrez plus même connaître la joie enivrante de faire la bête.

Auteur: Serguine Jacques

Info: Eloge de la fessée

[ déséquilibre ]

Commenter

Commentaires: 0

USA

Vous définiriez-vous comme féministe?
Je n'aurais jamais fait partie des mouvements féministes américains des années 1970. Ces femmes étaient bien trop bourgeoises pour moi ! En grande majorité, elles étaient blanches et se battaient pour le droit au travail et à l'avortement. Les Noires avaient déjà un travail, mais comme domestiques... Mais la question de l'émancipation de la femme a toujours été essentielle pour moi. Je me suis opposée à la Million Man March organisée par Louis Farrakhan (leader de Nation of Islam) en 1995 parce que ce mouvement refusait aux femmes le droit de manifester! Ma conception du féminisme est celle d'une volonté d'émancipation qui dépasse les frontières établies. Les questions de sexualité, de race, de classe et de genre sont intimement liées.

Auteur: Davis Angela

Info:

[ femmes-hommes ] [ ségrégation ]

Commenter

Commentaires: 0