Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Comment insérer une citation. PunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un RESET après  une rech... Lire la suite >>
Résultat(s): 285
Temps de recherche: 0.0914s

télévision

Pour l'homme ignorant, le cinéma représente une prodigieuse économie d'effort intellectuel.

Auteur: Romier Lucien

Info: L'homme nouveau

 

Commentaires: 0

avarice

Quelle tristesse de voir les personnes fortunées mais sans joie, elles ont peut-être appris l'économie mais elles ont omis d'apprendre le bonheur.

Auteur: Internet

Info:

[ richesse ]

 

Commentaires: 0

prévoir

L'économie est la plus respectueuse des vertus.

Auteur: Zuo Chuan

Info:

[ épargne ]

 

Commentaires: 0

fric

L'économie est fille de la prudence, soeur de la modération et mère de la liberté.

Auteur: Smiles Samuel

Info:

[ argent ] [ avarice ] [ prudence ] [ modération ]

 

Commentaires: 0

vingtième siècle

La nouvelle économie est probablement le plus grand mirage qui ait jamais existé sur la planète : un marché inexistant pour des besoins inexistants.

Auteur: Bocca Giorgio

Info:

 

Commentaires: 0

économie

C'est la force du capitalisme que de s'appuyer sur les instincts les plus vils de l'homme pour les convertir en marchandises, en culture, en institutions. L'économie, c'est la science du sordide, pas de la pureté.

Auteur: Sauvy Alfred

Info: cité par P. Bruckner dans Misère de la prospérité, p.165, Livre de Poche, n°30025

[ statistiques ] [ marketing ] [ émergence ]

 

Commentaires: 0

avenir

La politique culturelle est l'économie - elle sera la politique sociale du 21ème siècle.

Auteur: Beckstein Günther

Info:

[ éducation ] [ formation ]

 

Commentaires: 0

société

Chacun est toujours pour l'économie générale et les dépenses particulières.

Auteur: Eden Anthony

Info:

[ égoïsme ]

 

Commentaires: 0

informatique

La capacité de l'ordinateur à traiter de l'information en quantité considérable joue aujourd'hui un tour à l'intelligence artificielle : en ne forçant pas - ou quasiment pas - à restreindre la taille des projets, ni dans le nombre des données stockées ni quant à la complexité des algorithmes conçus pour les traiter, elle autorise aujourd'hui à ignorer l'ancien souci d'économie. Or, la nécessité d'économiser les moyens fut toujours mère de l'ingéniosité.

Auteur: Jorion Paul

Info:

[ bêtise ]

 

Commentaires: 0

oppression

Entre colonisateur et colonisé, il n'y a de place que pour la corvée, l'intimidation, la pression, la police, le vol, le viol, les cultures obligatoires, le mépris, la méfiance, la morgue, la suffisance, la muflerie, des élites décérébrées, des masses avilies. [...] J'entends la tempête. On me parle de progrès, de "réalisations", de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d'eux-mêmes. Moi, je parle de sociétés vidées d'elles-mêmes, des cultures piétinées, d'institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d'extraordinaires possibilités supprimées. On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemin de fer. Moi, je parle de milliers d'hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l'heure où j'écris, sont en train de creuser à la main le port d'Abidjan. Je parle de millions d'hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d'hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d'infériorité, le tremblement, l'agenouillement, le désespoir, le larbinisme. On m'en donne plein la vue de tonnage de coton ou de cacao exporté, d'hectares d'oliviers ou de vignes plantés. Moi, je parle d'économies naturelles, d'économies harmonieuses et viables, d'économies à la mesure de l'homme indigène désorganisées, de cultures vivrières détruites, de sous-alimentation installée, de développement agricole orienté selon le seul bénéfice des métropoles, de rafles de produits, de rafles de matières premières.

Auteur: Césaire Aimé

Info: Discours sur le colonialisme

[ colonialisme ]

 

Commentaires: 0