Citation
Catégorie
Tag – étiquette
Auteur
Info



nb max de mots
nb min de mots
trier par
Derniers ajouts !! cliquez sur GO. Dictionnaire analogique intriqué pour extraits. Recherche mots ou phrases tous azimuts.  Aussi outil de réflexion communautaire. EXEMPLES. Insérer une citationPunchlinesChainesHumourRéparties, etc. ATTENTION, faire un&n... Lire la suite >>
Résultat(s): 102
Temps de recherche: 0.1023s

grégarisme

Dans l'histoire de l'humanité, les vêtements, outils, armes ainsi que les traditions, prennent la place des peaux, des mains, des dents et des instincts, dans la recherche de nourriture et d'un abri. Les coutumes et les interdictions, condensant des siècles d'expérience accumulée et transmise par la tradition sociale, se substituent aux instincts hérités, facilitant la survie de notre espèce.

Auteur: Childe Vere Gordon

Info: Man Makes Himself

[ historique ] [ culture humaine ] [ émergence ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

idiomes

Le langage est la plus grande invention de l'humanité - même si, bien sûr, il n'a jamais été inventé.

Auteur: Deutscher Guy

Info: "The Unfolding of Language" : Un tour évolutif de la plus grande invention de l'humanité ", p.1, Macmillan 2006

[ communication ] [ signes organisés ] [ émergence ] [ vocabulaires consensus ] [ historique ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

idiomes

Le cerveau se consacre beaucoup plus au mouvement qu'au langage. Le langage n'est qu'une petite chose assise au sommet de cet immense océan de mouvement.

Auteur: Sacks Oliver

Info:

[ émergences ] [ hyperstructures ] [ signes écrits ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

discernement

Au niveau animal et primitif, une pure luminosité domine, de même qu’au niveau infantile la conscience n’a pas d’unité, puisqu’elle n’est encore centrée par aucun complexe du moi fermement affirmé […].

Auteur: Franz Marie-Louise von

Info: Aurora consurgens : Le Lever de l'aurore

[ émergence ] [ conscience ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

triade

... la caractéristique de ma doctrine, à savoir que j'insiste principalement sur la continuité, ou Tiercité (Thirdness), et, qu'afin d'assurer à cette troisième part sa fonction réellement dominante, je [pense indispensable] que ce soit ternaire, et que la Priméité, ou hasard, et la Secondéité, ou réaction Brute, sont les autres éléments, sans l'indépendance desquels la Tiercité ne pourrait fonctionner. Par conséquent, j'aime appeler ma théorie Synéchisme, car elle repose sur l'étude de la continuité.

Auteur: Peirce Charles Sanders

Info: Cambridge Lectures on Reasoning and the Logic of Things: The Logic of Continuity, RLT 261; CP 6.202, 1898

[ philosophie ] [ logique ] [ émergence du langage ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

définition

La vie, on peut le dire maintenant, c'est quelque chose qui arrive contre toute attente, et qui sait se maintenir.

Auteur: Goodenough Ursula W.

Info: The Sacred Depths of Nature

[ émergence du vivant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel
Mis dans la chaine

question

Pourquoi, par exemple, un groupe de composés simples et stables de carbone, d'hydrogène, d'oxygène et d'azote manoeuvrent et luttent depuis des milliards d'années pour s'organiser en un professeur de chimie ?

Auteur: Pirsig Robert Maynard

Info: Atoms of Silence. Chapter 4 (p. 46) The MIT Press. Cambridge, Massachusetts. USA. 1984 Lila: An Inquiry into Morals. Chapter 11 (p. 140). Bantam Books. New York, New York, USA. 1991

[ émergence du vivant ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

source de la vie

Jusqu'à une date relativement récente, de nombreux biologistes - probablement la plupart - étaient d'accord avec Darwin pour dire que le problème de l'origine de la vie ne se prête pas encore à une étude scientifique. Aujourd'hui, presque tous les biologistes s'accordent à dire que le problème peut être traité scientifiquement. Le consensus est que la vie est née naturellement du non-vivant et que même les premiers êtres vivants n'ont pas été spécifiquement créés.

Auteur: Simpson George Gaylord

Info: This View of Life: The World of an Evolutionist. Chapter One (p. 11). Harcourt, Brace & World, Inc. New York, New York, USA. 1964

[ émergence du minéral ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par miguel

inconscient collectif

Le terme utilisé pour définir ces faux souvenirs collectifs qui se multiplient depuis une dizaine d’années est l’"effet Mandela". Il a été créé en 2005 par une blogueuse, Fiona Broome, alors que, persuadée que Mandela était mort en prison dans les années 90, elle apprit qu’il était encore vivant, pour s’apercevoir ensuite que beaucoup de gens autour d’elle avaient également le souvenir de cette mort, et même du discours de sa veuve, Winnie Mandela, à l’annonce de celle-ci. Parmi les exemples les plus connus d’"effets Mandela", on trouve les personnes qui se souviennent d’avoir vu quatre personnes (et non six) dans la voiture de JFK le jour de son assassinat, Dark Vader dire "Luke, je suis ton père" dans L’Empire contre-attaque (alors qu’il dit : "Non, je suis ton père"), le petit personnage du logo de Monopoly portant monocle (il n’en a pas), le manifestant chinois se faire écraser par le char pendant les émeutes de la place Tien Anmen, enfin "Miroir, mon beau miroir" prononcé par la Reine dans Blanche Neige, et non "Miroir magique au mur" comme on peut le vérifier quand on revoie le dessin animé.

Des psychologues ont pu se demander si l’effet Mandela n’était pas une variante rétroactive de l’hallucination collective. Mais si nous nous refusons à tout jugement, nous dirons que l’un comme l’autre sont ce que naguère on appelait des "apparitions". Des visions de la Vierge aux invasions extraterrestres, les apparitions peuvent être considérés comme des tentatives d’expression sous la forme d’images mouvantes. Que ce soit la Terre, le cosmos ou nous-mêmes, quelqu’un ou quelque chose essaie de nous dire quelque chose sur ce qui nous arrive, et pour cela doit s’adapter à notre langage propre, quitte à produire en retour des effets assez monstrueux. Le plus génial des ufologues, John A. Keel en a très bien parlé dans La prophétie des ombres : les apparitions d’OVNI ne sont que des versions adaptées à leur époque d’expériences observées tout le long de l’Histoire, des visions dont l’objectif est de provoquer un changement d’état. "Elles projettent souvent de puissants rayons de lumière vers le sol et les gens soumis à ces rayons voient leur personnalité se modifier de manière remarquable. Leur Q.I. monte en flèche, ils changent de travail, divorcent et, dans de nombreux cas étudiés, s’élèvent soudain bien au-dessus de leur condition première, souvent assez médiocre. Ils deviennent hommes d’État, savants, poètes ou écrivains." Pour John Keel, "tout le fatras interplanétaire" peut bien être oublié, mais "des individus isolés sur des routes désertes seront encore pris dans des rayons lumineux subitement jaillis du ciel, puis ils quitteront leur famille, leur travail, et deviendront soudainement célèbres, à moins qu’ils ne plongent dans l’enfer de la folie et de la ruine."

Auteur: Thiellement Pacôme

Info: http://www.pacomethiellement.com/corpus_texte.php?id=433

[ défini ] [ déformations signifiantes ] [ émergence ]

Commenter

Ajouté à la BD par Coli Masson

extrême

Est ce qu’il n’y a pas une autre dimension dans un espace temps mental collectif que la possibilité d’un ressurgissement des valeurs ? Si les valeurs se sont dissoutes, si elles ont été sacrifiées, est-ce que ce mouvement-là n’avait pas quelque chose en lui d’inéluctable ? Où va-t-on ressusciter un système de valeurs qui était celui de la réalité, d’un principe de réalité, d’un principe de représentation...
Moi je verrais les choses aller au terme de ce mouvement, et ce serait nietzschéen de pousser ce qui est en voie de s’effondrer, d’aller voir au-delà de la fin, de la valeur puisque le système nous y a mis. On a bien fait nous la critique quand même, en tant qu’intellectuels et philosophes, la critique de toute ces valeurs-là du bien et du mal, du vrai et du faux... On l’a menée radicalement.
Le système a opérationalisé cette radicalité, il a mis fin à toutes ces valeurs qu’on analysait critiquement. Mais la pensée critique aujourd’hui, elle voit sa propre fin également. Est-ce qu’il n’y a pas une autre alternative qu’une pensée critique nostalgique ?
Je vois plus les choses s’organiser ou se désorganiser dans une adversité radicale : ce système qui est passé de la domination classique à l’hégémonie suscite immédiatement dans le même mouvement quelque chose qui n’est plus négociable, qui n’est plus dialectisable. On peut l’appeler terrorisme, mais pas forcément, ou alors le terrorisme n’étant qu’une métaphore de cette énergie réfractaire, totalement réfractaire à cette évolution-là. Et qui prend des formes, effrayantes je veux bien le reconnaître, des formes violentes, mais pas seulement des formes violentes, quelque chose qui n’est pas négociable, qui ne fait pas partie, qui n’entre pas dans la zone de l’échange généralisé auquel veut nous conduire ce système.

Auteur: Baudrillard Jean

Info: Entretien "Penser le présent" dans Répliques (2005)

[ imprévu ] [ émergence ] [ catastrophe ] [ réalité intégrale ]

Commenter

Commentaires: 0

Ajouté à la BD par Coli Masson